Publicité

Trois fillettes voient leur vie tourner à l'horreur après leur adoption par un couple de bourreaux

Destin tragique. Ce 9 novembre, les médias américains ont dévoilé que Leticia McCormack ainsi que ses parents âgés de 70 et 75 ans ont tous les trois plaidé non-coupable pour la mort d'Arabella, une jeune enfant de 11 ans, adoptée par la famille McCormack en 2017 avec ses deux soeurs. Si cette adoption aurait pu marquer le début d'une nouvelle vie pour les trois soeurs, elle a en réalité été le début du cauchemar, qui s'est soldé en tragédie pour Arabella. C'est en août 2022 que le shérif de la ville de Spring Valley a reçu un appel concernant "une enfant en détresse" dans la demeure des McCormack. Après avoir envoyé des agents sur place, ces derniers ont rapidement dû porter secours à Arabella, qui portait des marques claires de maltraitance et d'abus.

Malgré son hospitalisation, la jeune fille est morte rapidement après son arrivée à l'hôpital suite aux tortures imposées par ses bourreaux, que ce soit sa mère d'adoption ou ses grands-parents. Sans dévoiler les détails des maltraitances subies, il a cependant été précisé que le corps d'Arabella était visiblement meurtri et qu'elle avait été victime de malnutrition sévère. Outre Leticia McCormack, le père adoptif des trois jeunes soeurs a également été interpellé par la police. Les médias expliquent cependant qu'alors que les forces de l'ordre étaient sur le point de l'arrêter, l'homme s'est suicidé sous leurs yeux avec une arme à feu.

Les accusés risquent la prison à vie

Suite (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Je me suis marié trop vite et maintenant je trompe ma femme
TEMOIGNAGE. "Femme de ménage, j'ai été accusée à tort du meurtre de mes employeurs"
L'urne contenant les cendres de sa fille volée une mère dévastée lance un SOS
Disparition de Delphine Jubillar : la jeune femme absente pour ses 35 ans, ce qui est prévu pour elle
"Tenue à l'écart par Alexia" : la mère de Jonathann Daval évoque leurs problèmes de couple