Trois astronautes chinois reviennent sur terre avec succès après six mois dans l'espace

Une fusée porteuse Longue Marche-2F, transportant le vaisseau spatial Shenzhou-15 avec trois astronautes vers la station spatiale chinoise Tiangong, décolle du Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), le 29 novembre 2022. - CNS / AFP
Une fusée porteuse Longue Marche-2F, transportant le vaisseau spatial Shenzhou-15 avec trois astronautes vers la station spatiale chinoise Tiangong, décolle du Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), le 29 novembre 2022. - CNS / AFP

Trois cosmonautes chinois sont revenus sur terre ce dimanche après six mois passés à bord de la station spatiale Tiangong, a annoncé l'agence spatiale chinoise citée par les médias, qualifiant de "succès total" leur mission.

L'équipage, qui se trouvait à bord de la station spatiale chinoise depuis début juin, a atterri sur le site de Dongfeng en Mongolie intérieure (nord de la Chine), a indiqué l'agence spatiale citée par l'agence officielle Xinhua.

Selon le personnel médical, les trois astronautes, dont une femme, sont en bonne santé.

Nouvelle station spatiale

Les trois astronautes de la mission Shenzhou-14, le commandant de la la mission Chen Dong, Liu Yang, première femme astronaute chinoise et Cai Xuzhe, avaient été chargés de superviser les dernières phases de la construction de la station spatiale, joyau de l'ambitieux programme spatial de la Chine.

Le dernier module de la station spatiale en construction s'était amarré fin octobre, étape cruciale avant l'achèvement de l'assemblage de la station prévu à la fin de l'année.

"Je suis honoré d'avoir été témoin de la formation de la configuration de base de notre station spatiale", a déclaré Chen Dong, pilote des forces aériennes devenu le premier astronaute chinois a être resté en orbite plus de 200 jours, selon Xinhua.

La Chine exclue de l'ISS

L'équipage a passé le relais aux trois astronautes de la mission Shenzhou-15, qui étaient arrivés fin novembre à la station Tiangong. Il s'agissait du premier transfert d'équipage en orbite réalisé par des astronautes chinois.

La Chine avait été exclue de la Station spatiale internationale (ISS) en 2011, lorsque les Etats-Unis avaient interdit à la Nasa tout partenariat avec Pékin.

Une fois achevée, la station spatiale Tiangong devrait avoir une masse de 90 tonnes - environ un quart de l'ISS - et une taille similaire à l'ex-station russo-soviétique Mir. La station spatiale Tiangong ("Palais céleste"), également connue par son acronyme CSS (pour "Chinese space station" en anglais), fonctionnera pendant une dizaine d'années et accueillera diverses expériences en gravité quasi nulle.

Article original publié sur BFMTV.com