Publicité

"Triste, choqué..." : Paul Pogba suspendu 4 ans pour dopage, il exprime sa tristesse et ne baisse pas les bras, sa femme solidaire

Suspendu depuis plusieurs mois pour un contrôle antidopage positif, Paul Pogba était dans l'attente d'en savoir plus sur sa possible suspension. D'après les informations de la presse italienne, le Français ne devrait plus fouler les terrains de football avant plusieurs années.

Le couperet est tombé pour Paul Pogba. L'international français vit des moments particulièrement compliqués sportivement parlant depuis l'automne 2023, puisqu'il a été contrôlé positif lors d'un test antidopage début septembre. Un nouveau gros coup dur pour la star des Bleus après des ennuis familiaux très médiatisés par le passé. Dans les faits, le champion du monde a été contrôlé positif à la testostérone, un produit dopant qui participe au développement de la masse musculaire, en marge de la 1re journée de Serie A entre la Juventus de Turin et l'Udinese (0-3), le 20 août dernier. Depuis, il était dans l'attente de connaître le jugement

Après plusieurs mois d'attente, la sentence est tombée ce jeudi 29 février pour Paul Pogba. Le footballeur de 30 ans a été condamné à 4 ans de suspension par le tribunal antidopage italien, a indiqué le club à l'AFP. De son côté, son club de la Juventus Turin dit "prendre acte" de la décision du tribunal, qui a suivi les réquisitions du parquet contre le milieu de terrain, conformément au Code mondial antidopage. Une nouvelle qui a rapidement fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Le natif de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) n'a pas mis longtemps avant de réagir via son compte Instagram. Le grand copain d'Antoine Griezmann, suivi par plus de 61 millions d'abonnés s'est montré touché par cette sanction. "Je suis triste, choqué et j'ai le coeur brisé que tout ce que j'ai construit...

Lire la suite


À lire aussi

Paul Pogba soupçonné de dopage : la star des Bleus se fait allumer, les internautes se lâchent comme jamais !
Enrico Macias, sa femme est morte dans ses bras après 50 ans de souffrance : "Quand elle est partie j'étais content"
Robert et Elisabeth Badinter : 16 ans d'écart, 3 enfants en 4 ans... Un couple brillant et passionné, qui a voulu rester discret