Publicité

Tribune - « Pourquoi je n’irai pas applaudir François-Xavier Bellamy »

Être présente à ce meeting, applaudir à ce qui est dit, consiste à valider certaines positions, que je ne partage pas. Aussi, je ne le ferai pas. C’est une question d’honnêteté intellectuelle et politique.

En octobre, lorsque j’ai rejoint le Parlement européen, j’ai choisi de siéger au sein du Parti populaire européen (PPE) car, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, j’ai été élue sur la liste LR dont j’étais la porte-parole en 2019.

Les sujets sociétaux nous opposent très clairement

Le bulletin de vote de nos concitoyens se respecte, il en va de la confiance des électeurs, celle-ci est suffisamment entachée. Mes positions et mes votes, depuis mon élection, démontrent qu’il n’y a aucune ambiguïté sur mon positionnement à droite, notamment sur les sujets économiques qui sont au cœur de mon action. Néanmoins, les points de désaccords avec François-Xavier Bellamy sont importants.

Tout d’abord, les sujets sociétaux nous opposent très clairement. Je suis pour l’IVG. J’ai salué sa constitutionnalisation et je souhaite que ce droit soit également inscrit dans la « Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne ». Je suis pour une loi qui ouvre la possibilité de demander une aide à mourir même si je salue les avancées apportées par la loi Claeys-Leonetti. Ma vision du couple et de la famille est également très différente, je suis pour que chacun puisse mener librement sa vie personnelle. Ces sujets ne sont pas des détails.

L’opposition par « principe » à l’exécuti...


Lire la suite sur LeJDD