TRIBUNE. "La droite doit incarner l'écologie de progrès"

·1 min de lecture

Voici sa tribune : "Depuis le siècle des Lumières, la marche du monde - occidental particulièrement - est celle d'un progrès continu de nos libertés et de nos conditions sociales. Elle s'est bâtie sur la puissance des machines alimentées par l'énergie fossile. Au détriment de la planète donc. Le grand défi de notre siècle est d'avancer en harmonie avec le vivant tout en continuant à promouvoir les libertés et le progrès social. Ne jamais oublier Hegel, pour qui "l'Histoire universelle est le progrès dans la conscience de la liberté. Aux antipodes du discours édifiant que nous infligent les Verts français, tenants de la décroissance et de l'interdiction, promoteurs d'une vision dogmatique de notre espace collectif.

Le retour à l'état de nature n'est pas seulement illusoire, il serait une régression absolue, un renoncement philosophique consistant à considérer que notre salut ne peut que résider dans la restauration d'un modèle quasi-primitif. La droite doit donc incarner l'écologie de progrès, en écho aux vraies attentes des Français. Une écologie qui rassemble, mobilise les générations et les consciences et revendique sa confiance en la science pour relever le défi climatique. Le défi qui est devant nous n'est pas insurmontable. Beaucoup désormais montrent le chemin : de Bill Gates à Luc Ferry, de Jeremy Rikfin à Vincent Chriqui. Cette écologie de progrès s'appuie sur trois piliers : la décarbonation, la sobriété et le localisme.

 

"

Seul le nucléaire permet d'atteindre les ob...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles