"Tremblez bourgeois": plusieurs golfs vandalisés en Suisse, des activistes écologistes suspectés

BFM Nice Côte d'Azur

L'un des tags revendique de "casser le joujou des riches". Depuis plusieurs semaines, des terrains de golf de Suisse romande sont la cible de dégradations, rapportent les médias locaux.

"Tremblez bourgeois! On cultivera vos golfs quand on vous aura tous mangés!", pouvait-on notamment lire sur le green du golf de Voëns, le dernier en date ayant été détérioré, dans la nuit du 28 au 29 avril.

Un trou a aussi été obstrué par les auteurs de ces détériorations. Selon les informations de Arcinfo, une plainte a été déposée et une enquête ouverte.

D'après les informations des médias suisses, les forces de l'ordre se dirigent vers la piste de militants anti-capitalistes et écologistes.

Dans un communiqué, la police cantonale de Neuchâtel a affirmé avoir retrouvé "des slogans anti-riches, anarchistes, anti-police, et faisant aussi allusion à la nature".

La police a par ailleurs expliqué que "le montant des dégâts reste à chiffrer, mais pourrait représenter jusqu’à plusieurs milliers de francs (suisses)", soit plusieurs milliers d'euros.

Une longue série de dégradations

Cette découverte intervient après plusieurs autres actes de vandalisme recensés au cours des dernières semaines, des dégradations ayant été relevées à Lausanne, Payerne et Vandoeuvres, des localités situées dans les cantons de Vaud et de Genève.

"Ces dommages s’inscrivent a priori dans le phénomène qui touche dernièrement la Suisse romande, où plusieurs parcours de golf ont été endommagés dans différents cantons", a précisé la police cantonale de Neuchâtel.

Ces parcours ont subi plusieurs types de dégradations, allant de graffitis au labourage d'une partie du terrain. Des trous ont aussi été creusés… afin d'y planter des légumes.

Un collectif "de résistance climatique"?

Si les dégradations du golf de Voëns n'ont pas été revendiquées, le collectif "Grondements des Terres", un mouvement "de résistances climatiques, paysannes et territoriales en Suisse romande", a affirmé être à l'origine de certaines actions récentes, précise la RTS.

"Grondements des Terres" justifie ces actions par le besoin de protester contre l'un "des sports les plus polluants au monde", notamment en raison de la consommation d'eau nécessaire pour les terrains de golf.

Ces dégradations ne sont pas sans rappeler d'autres commises en France, à l'été 2022. Herbe arrachée, écriteaux, pistes rendues impraticables... Un golf de l'Oise avait par exemple été vandalisé début septembre par un groupe écologiste. Les activistes dénoncaient les dérogations accordées aux golfs lors des périodes de sécheresse et de restriction d'usage de l'eau.

Article original publié sur BFMTV.com