Tous les travailleurs italiens devront bientôt présenter le passe sanitaire

·1 min de lecture

Le passe sanitaire obligatoire sur tous les lieux de travail, l'Italie en a décidé ainsi. La mesure de lutte contre le Covid-19, plutôt radicale, entrera en vigueur le 15 octobre prochain et s'appliquera à tous les actifs des secteurs public et privé.

La décision du gouvernement italien concerne 23 millions de personnes.

Roberto Speranza, ministre italien de la Santé : "Nous sommes persuadés qu'un usage encore plus large du passe sanitaire nous aidera à pousser encore la campagne de vaccination (...) Avec ce décret nous allons agrandir le réseau des pharmacies actives, qui sont capables d'administrer des doses de vaccin et des tests antigéniques rapides".

Les employés qui se rendent au travail sans le passe sanitaire seront suspendus et privés de salaire après cinq jours, selon une première version du projet de loi.

En Italie près de 75% de la population est déjà vaccinée.

Giorgia Orlandi, correspondante à Rome : "Il reste encore du temps jusqu'au 15 octobre, date à laquelle la nouvelle mesure devrait être adoptée. Nous verrons d'ici-là comment va se comporter le front anti-vax, s'ils décident de protester comme cela s'est déjà produit lorsqu'il a été imposé aux enseignants l'obligation d'avoir le passe sanitaire dans les écoles. Mais surtout nous verrons si d'autres pays européens décideront de suivre le modèle italien".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles