Publicité

Travail : un Français sur trois avoue regretter son choix de carrière

Une enquête de JobTeaser montre qu’un tiers des Français n’est pas en accord avec choix de carrière. Un chiffre qui monte à 40% chez les jeunes.

Travail : un Français sur trois avoue regretter son choix de carrière (Crédit : Getty Images)
Travail : un Français sur trois avoue regretter son choix de carrière (Crédit : Getty Images)

Les Français sont nombreux à regretter leur choix de carrière. C’est le constat d’une enquête menée par JobTeaser, un moteur de recherche d’emploi pour les étudiants, qui a interrogé des actifs âgés de 18 à 60 ans. Le résultat est sans appel et inquiétant pour l’épanouissement professionnel : un Français sur trois regrette son choix de carrière. Cette tendance est encore plus forte chez les jeunes de la Gen Z (la génération née entre 1997 et 2010). À peine entrés dans la vie active, les 18-27 ans sont 40% à assurer qu’ils changeraient de métier si tout était à refaire.

Maigre satisfaction, moins d’un jeune sur cinq se montre pleinement content de son début de vie professionnelle. "Seuls 18 % des Z se déclarent très satisfaits de leur carrière. C'est-à-dire qu’ils sont moins de 20 % à donner une note de 9 ou 10 sur 10 à leur employeur, en matière de satisfaction professionnelle !", explique l’étude.

Le salaire, immuable nerf de la guerre

Mais alors, comment expliquer ce désenchantement de la jeune génération pour le travail ? La première des raisons n’étonnera personne et toutes les classes d’âges auraient sans douté livré la même réponse. Parmi les principaux points bloquants cités par les jeunes, la trop faible rémunération justifie les regrets naissants pour 38% des répondants. Plus d’un quart des jeunes interrogés ne supporte pas le stress lié à son travail (28%). Le manque d’émulation au travail et des valeurs d’entreprise trop éloignées de leurs valeurs illustrent aussi ce sentiment d’avoir opté pour un chemin qui n’est pas le leur. "Les membres de la Gen Z sont critiques vis-à-vis de leur employeur. Ils sont à la recherche d’une carrière plus épanouissante, engagée et d’une plus grande liberté dans leurs choix", développe JobTeaser.

À LIRE AUSSI >> Les 10 entreprises préférées des jeunes pour faire un stage

Souvent critiqués par leurs aînés pour leur rapport au travail et leur quête perpétuelle de sens dans la vie professionnelle, "les jeunes talents ne sont en effet pas des éternels insatisfaits. Ils placent simplement le curseur différemment de leurs aînés et valorisent des critères de choix différents". Pour 42% d'entre eux, le métier qu’ils exercent doit respecter certaines valeurs comme la transparence, l’éthique, la diversité ou encore le respect de l’environnement. Pour un jeune sur quatre, leur activité pro doit "matcher" avec leurs compétences mais aussi leur personnalité (36%).

VIDÉO - Jodie Foster se prend un retour de bâton après avoir critiqué la Gen Z