Publicité

Transports : vers une uniformisation des tailles des bagages cabine

L'UE doit sévir contre les coûts cachés des compagnies aériennes et les règles incohérentes en matière de franchise des bagages à main. (Photo d'illustration).  - Credit:Leyla Vidal / MAXPPP / BELPRESS/MAXPPP
L'UE doit sévir contre les coûts cachés des compagnies aériennes et les règles incohérentes en matière de franchise des bagages à main. (Photo d'illustration). - Credit:Leyla Vidal / MAXPPP / BELPRESS/MAXPPP

Les eurodéputés ont voté, début octobre, en faveur d'une harmonisation des règles sur la taille des bagages à main acceptés en cabine, après la pétition d'un citoyen allemand mécontent de voir ces règles varier d'une compagnie aérienne à une autre, relate BFMTV. Les compagnies aériennes appliquent des politiques différentes en matière de dimension des bagages à main, y compris pour les sacs ou caisses de transport des animaux de petite taille acceptés en cabine, ce qui est source de confusion.

Cela peut aussi poser problème ou engendrer des coûts lorsqu'un passager doit changer de compagnie, par exemple lors d'une escale ou pour un motif imprévu. Par exemple, Ryanair n'accepte plus les bagages à main de 10 kg en cabine depuis 2018. Pour voyager avec sa valise, il faut prendre une option pour l'envoyer en soute. L'avantage du bagage cabine est dorénavant réservé aux passagers qui optent pour l'embarquement prioritaire. Chez easyJet, le sac accompagnant le bagage cabine n'est plus accepté depuis trois ans. Chez les deux compagnies, le bagage unique doit désormais pouvoir se placer sous le siège avant.

Des coûts cachés ciblés

Pour ces raisons, les eurodéputés prônent une harmonisation des règles relatives à la dimension, au poids et au type de bagages à main et de bagages enregistrés pour les compagnies aériennes opérant dans l'Union européenne. Les eurodéputés demandent aussi que la Commission mette en oeuvre un arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne [...] Lire la suite