Publicité

Dans le traitement de l’anxiété, mieux vaut privilégier le CBD au THC, selon une étude scientifique

Aux États-Unis, de nombreux états ont légalisé la marijuana à des fins médicales et récréatives, bien qu'elle reste classée dans les drogues illégales au niveau fédéral. Pour certains, elle est un moyen de soulager certains problèmes psychiques comme la dépression ou l'anxiété, bien que de nombreux médecins s'accordent pour dire que cela ne peut pas être une solution à long terme, en raison notamment des problèmes de dépendance. Une équipe de scientifiques de l'Université du Colorado, à Boulder, s'est justement penchée sur la question, en publiant le premier essai à examiner l'impact du cannabis légal et disponible dans le commerce sur les symptômes d'anxiété.

Sur les 300 personnes anxieuses recrutées pour cette étude, 42 n’étaient pas des consommateurs de cannabis et 258 l’avaient déjà essayé au moins une fois. Le plus grand groupe a été chargé d'utiliser l'un des trois produits à base de fleurs : un produit à dominante THC (24 % de THC et 1% de CBD), un produit à dominante CBD (1% THC, 24% CBD) et enfin un dernier contenant à parts égales 12 % de CBD et 12 % de THC. Pendant un mois, les chercheurs ont rendu visite au domicile des participants depuis un laboratoire mobile afin de les tester avant ou directement après avoir consommé du cannabis.

Au terme de cette expérience, tous les groupes ont fait état d'une diminution de leur anxiété. Mais à y regarder de plus près, les chercheurs ont observé plusieurs divergences. Les groupes ayant consommé du cannabis ont vu leur anxiété (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la quantité d’énergie produite par le cœur ?
Une étude explique pourquoi assister à un concert nous procure autant d’émotions
Mars Climate Orbiter : une erreur d'unité qui a coûté très cher !
Pourquoi y a-t-il autant de cratères sur la Lune ?
Le tardigrade, cet animal microscopique qui pourrait coloniser la lune