Publicité

Trafic de drogue : « plus de 187 interpellations » réalisées après de nouvelles opérations « place nette »

Gérald Darmanin répondant aux questions des journalistes à Chassieu, près de Lyon, le 22 mars 2024.  - Credit:Durand Thibaut / Durand Thibaut/ABACA
Gérald Darmanin répondant aux questions des journalistes à Chassieu, près de Lyon, le 22 mars 2024. - Credit:Durand Thibaut / Durand Thibaut/ABACA

Six jours après une première démonstration de force à Marseille, le gouvernement récidive. Ce lundi 25 mars, de nouvelles opérations « place nette » se sont déroulées simultanément dans la métropole lilloise, dans l'agglomération lyonnaise, et en région parisienne, notamment à Sevran et à Colombes, a indiqué le cabinet du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'Agence France-Presse (AFP).

« Plus de 187 » personnes ont été interpellées depuis la première opération dans la cité phocéenne la semaine dernière, a indiqué le locataire de la Place Beauvau lors d'un déplacement à Roubaix dans la matinée.

« Nous avons un objectif de 850 personnes à interpeller », a déclaré Gérald Darmanin, indiquant se trouver à « un quart de cet objectif ». « Notre travail collectif, c'est de montrer à tous les habitants, et surtout à ceux des quartiers populaires, que la sécurité, c'est pour eux », a-t-il poursuivi.

Une dizaine d'opérations prévues dans les prochaines semaines

Mardi 19 mars, 900 policiers, gendarmes et douaniers avaient été mobilisés pour une opération similaire à la cité de la Castellane à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. 385 000 euros en liquide ou avoirs, 22 kg de stupéfiants et 4 armes avaient été saisis dans les jours suivants, tandis que 71 personnes ont été placées en garde à vue.

Emmanuel Macron s'était rendu sur place et avait annoncé la tenue d'une dizaine d'opérations dans les prochaines semaines. «  C'est une opération sans précédent que [...] Lire la suite