Publicité

Trêve à Gaza : Israël annonce la libération de 17 otages, dont la jeune américaine Abigail, 4 ans

Parmi les 17 otages libérés par le Hamas ce dimanche 26 novembre, figure pour la première fois une enfant israélo-américaine, Abigail Idan, 4 ans.
Ambassade d’Israël en France Parmi les 17 otages libérés par le Hamas ce dimanche 26 novembre, figure pour la première fois une enfant israélo-américaine, Abigail Idan, 4 ans.

INTERNATIONAL - 17 otages ont retrouvé leur liberté. Au troisième jour de la trêve entre Israël et le Hamas, l’armée israélienne a annoncé ce dimanche 26 novembre que 14 otages israéliens et trois étrangers ont été remis au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) avant de rejoindre Israël. Parmi eux, figure pour la première fois une enfant israélo-américaine, Abigail Idan, 4 ans.

39 Palestiniens détenus par Israël sortiront également de prison dimanche soir, a annoncé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar. Ce dernier a également précisé que les quatre étrangers libérés de Gaza sont un détenu de nationnalité russe et trois Thaïlandais.

Comme vous pouvez le voir sur les portraits des otages dévoilés par l’ambassade d’Israël en France ci-dessous, au moins neuf mineurs font partie de ce troisième groupe d’otages.

Et pour la première fois donc, une otage israélo-américaine a été libérée, a indiqué un officiel américain à CNN. Il s’agit d’Abigail Idan, devenue orpheline lorsque ses parents ont été tués par le Hamas le 7 octobre. Elle avait 3 ans lorsqu’elle a été enlevée, et elle a fêté son quatrième anniversaire en captivité il y a deux jours.

Selon un haut responsable américain, sa mère a d’abord été assassinée sous ses yeux. Son père a essayé de protéger l’enfant avant d’être tué à son tour. Abigail s’est ensuite enfuie chez des voisins, où elle a été prise en otage. « Elle a subi un traumatisme terrible », a déploré dimanche le président américain, Joe Biden.

La guerre n’est pas finie, martèle Netanyahu

L’accord passé entre Israël et le Hamas, entré en vigueur vendredi, prévoit la libération de 50 otages israéliens enlevés par le Hamas le 7 octobre, contre celle de 150 prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Malgré une trêve de quatre jours, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a prévenu ce dimanche que l’offensive israélienne dans la bande de Gaza se poursuivra « jusqu’à la victoire » contre le mouvement palestinien Hamas.

« Nous avons trois buts dans cette guerre : éliminer le Hamas, faire revenir tous les nôtres enlevés et faire en sorte que Gaza ne devienne pas à nouveau une menace pour Israël », a-t-il poursuivi lors d’une visite dans le territoire palestinien pour la première fois depuis le début du conflit.

À voir également sur Le HuffPost :

Trêve à Gaza : cet échange entre Israël et l’Irlande en dit long sur les tensions autour des otages

Guerre Israël-Hamas : qui sont les huit otages ou disparus français dont les familles espèrent la libération