Publicité

"Très maladroitement" : Anny Duperey rétropédale après ses propos polémiques sur Judith Godrèche

Samedi 10 février 2024, Anny Duperey a créé la polémique en déclarant que les accusations de Judith Godrèche étaient "exagérées" et disait avoir "beaucoup de mal à réagir à ça". Elle expliquait aussi qu’elle avait "de la chance", car elle n’avait peut-être "pas le profil de la victime". Et d’ajouter : "Je n’aime pas trop ces chasses aux sorcières tardives comme ça". Alors que ses propos ont été dénoncés et critiqués plus d'une fois en quelques heures, le lendemain, elle a de nouveau pris la parole, dans un communiqué, pour se justifier. "Ce que j’ai voulu, très maladroitement, j’en conviens, car il est bénéfique que les victimes s’expriment enfin après un si long silence, c’est tempérer l’emballement médiatique", a-t-elle assuré dans un premier temps. "Je tiens à affirmer qu’évidemment je condamne toute action de viol ou d’abus de pouvoir séducteur – qu’il ait lieu à l’encontre d’adultes et surtout d’enfants ou d’adolescents, écrit-elle. Ce n’est pas pour rien que je suis marraine depuis plus de 30 ans d’une association en faveur de la défense des enfants !" La comédienne est la marraine de l’association SOS Village d’enfants depuis 1993. "J’ai toujours défendu ardemment la cause des femmes, à titre personnel et en participant à nombre de manifestations en faveur de cette cause - pour laquelle il y a encore tant à faire", a encore affirmé Anny Duperey, sans doute en réponse à Alexandra Lamy. (...)

Lire la suite sur Closer

Meghan et Harry : pourquoi étaient-ils absents au Super Bowl ?
Gérard Depardieu : “Il y en aurait des quantités”, la sortie dérangeante de Didier Raoult sur l’affaire
Gilbert Collard : "Je m'étais trompé...", il révèle le véritable montant de sa retraite
TÉMOIGNAGE. "J'ai eu une longue relation avec un flic infiltré qui m’espionnait, sa trahison m'a brisée"
Cette coupe impeccable pour cacher un double menton