Publicité

"Très émouvant": Schiappa salue la cérémonie de scellement de l'inscription de l'IVG dans la Constitution

"J'ai trouvé cela très émouvant". L'ancienne ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a réagi ce vendredi 8 mars à la cérémonie de scellement de l'incription de l'IVG dans la Constitution.

Un moment solennel qui s'est tenu place Vendôme à Paris lors duquel le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti a apposé le sceau de la République sur la loi constitutionnelle. "Un très beau moment", pour l'ancienne ministre et membre de Renaissance.

"On vit l'Histoire de France et l'Histoire internationale dans la mesure où c'est un signal envoyé à toutes les femmes des autres pays, en Iran, en Aghhanistan, à certains États des États-Unis...", a-t-elle encore estimé sur BFMTV.

"On fait de la politique avec des symboles"

Autre séquence marquante de cette journée: la reprise de la Marseillaise par la chanteuse Catherine Ringer avec une nouvelle fin pour le chant patriotique.

Une réinterprétation qui a "beaucoup" plu à Marlène Schiappa, saluant la symbolique derrière l'inscription de la liberté garantie des femmes de recourir à l'interruption volontaire de grossesse.

"C'est du symbole, mais on fait de la politique avec des symboles aussi. La politique c'est des messages, des signaux qu'on envoie", estime l'ancienne ministre, "si on a réussi à avoir l'IVG dans la Constitution c'est parce qu'on a réussi à avoir il y a des années de ça 343 femmes qui se sont mobilisées".

Marlène Schiappa estime enfin qu'il ne faut pas "faire croire que parce que l'IVG est inscrit dans la Constitution tous les problèmes de l'accès à l'IVG sont réglés", soulignant le problème des déserts médicaux en France.

Article original publié sur BFMTV.com