TPMP : La vie sentimentale des chroniqueurs dézinguée, "il n'y a pas un couple qui a duré !"

Peut-on passer toute sa vie avec la même personne ? Cette question, les chroniqueurs de Touche pas à poste ont tenté d'y répondre ce mercredi 18 mai en évoquant un sujet brûlant : le polyamour. Aux Etats-Unis, deux couples sont tombés amoureux et ont décidé d'avoir des enfants. Les femmes, enceintes, n'ont néanmoins pas souhaité, comme leurs conjoints, connaître l'identité du père de leurs enfants : "Il n'y avait aucune réglementation sur qui était le père et nous avons dit que cela nous était égal. Nous ne savons pas et nous ne voulons pas savoir, nous avons dit que nous serions tous leurs parents à tous" évoquait l'une des mamans. De quoi faire dresser certains cheveux sur la tête du côté de l'équipe.

Les chroniqueurs étaient presque tous unanimes : ne pas vivre l'amour de manière exclusive n'est pas acceptable. Tous sauf un : Matthieu Delormeau. Le chroniqueur a admis que si l'idée devait faire son chemin, les exemples qu'il avait dans son cercle d'amis lui prouvait que le polyamour était peut-être la solution : "Tromper, à partir du moment ou tu le dis à l'autre tu ne le trompes puisque tu lui dis. (...) Je pense qu'effectivement, quand on vit 30, 40, 50 ans avec quelqu'un, ce qui est important c'est la qualité du quotidien, le reste après c'est technique. Si demain, j'apprends au bout de 5 ans que mon copain m'a trompé une fois, je ne parle pas d'avoir une vie parallèle, si c'est arrivé une fois... Et alors ?"

Avec...

Lire la suite


À lire aussi

Thomas Dutronc est-il en couple ? Ce que l'on sait sur sa vie sentimentale
Clémentine Célarié en couple ? L'actrice fait le point sur sa vie sentimentale !
Karine Le Marchand : Un couple de "L'amour est dans le pré" lève le voile sur sa vie sentimentale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles