TPMP - "Ses propos sont affreux !", "quel irrespect", "ignoble !" : lors d'un face-à-face, Delphine Wespiser qualifie Matthieu Delormeau de "poison" et choque les internautes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans un face-à-face organisé sur le plateau de TPMP, Delphine Wespiser s'est montrée très violente envers Matthieu Delormeau. (Capture d'écran C8)
Dans un face-à-face organisé sur le plateau de TPMP, Delphine Wespiser s'est montrée très violente envers Matthieu Delormeau. (Capture d'écran C8)

Ce mercredi 27 avril, Cyril Hanouna et les chroniqueurs de TPMP ont souhaité revenir sur une polémique concernant Delphine Wespiser. Le 13 avril dernier, en plein entre-deux tours de l'élection présidentielle, l'ancienne Miss France et chroniqueuse dans l'émission de C8 avait publiquement fait part de sa déception quant au mandat écoulé d'Emmanuel Macron et a estimé que Marine Le Pen "a bien changé". Suite à ces propos, la chroniqueuse a temporairement été évincée de TPMP et Matthieu Delormeau a expliqué que la Miss n'avait plus sa place dans "Fort Boyard" où elle occupe le rôle de Blanche et de Rouge. De retour sur le plateau ce soir, Delphine Wespiser a violemment attaqué le chroniqueur de l'émission.

Ces deux-là ne risquent pas de partir en vacances ensemble. Ce mercredi 27 avril, en fin d'émission, Cyril Hanouna et l'équipe de TPMP ont souhaité revenir sur une polémique majeure qui concerne l'une des chroniqueuses phares du programme : Delphine Wespiser. En plein entre-deux tours de l'élection présidentielle, le 13 avril dernier, l'ancienne Miss France a très ouvertement exprimé sa déception quant au premier mandat écoulé d'Emmanuel Macron pour lequel elle avait pourtant voté en 2017. Elle expliquait alors souhaiter voir "une femme présidente de la République, une maman des Français, quelqu'un qui rassemble et qui protège, avec une sensibilité de femme", faisant écho à Marine Le Pen. Suite à cette prise de parole, la Miss alsacienne a été la cible de vives critiques et insultes, en particulier sur les réseaux sociaux. Malgré plusieurs explications, la chroniqueuse a temporairement été écartée de "Touche pas à mon poste !" puisqu'elle était décomptée du temps de parole de la candidate du Rassemblement national. Cyril Hanouna révélait plus tard que la jeune femme recevait "des coups de pression de certains de ses employeurs".

VIDEO - Découvrez la Minute de Delphine Wespiser

"Elle n'a plus rien à faire sur le plateau !"

Vendredi dernier, sur le même plateau, Matthieu Delormeau n'a aucunement soutenu l'ancienne reine de beauté... bien au contraire. Le chroniqueur, choqué par les propos de sa collègue, a estimé que la jeune femme n'avait plus sa place dans "Fort Boyard", un jeu "pour enfants" selon lui et s'est même risqué à une comparaison hasardeuse avec Dieudonné. Ce mercredi soir, l'ancienne Miss était de retour sur le plateau de TPMP pour s'expliquer avec Matthieu Delormeau. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la jeune femme n'a pas mâché ses mots : "Matthieu, c'est le poison incarné. Je pense qu'il doit voir un vrai mal-être en lui pour diffuser autant de haine autour de lui." Visiblement très déçue par le comportement de Matthieu Delormeau à son égard, celle qui incarne Blanche et Rouge dans "Fort Boyard" a fait part de son incompréhension avec beaucoup de véhémence : "Est-ce qu'il y a une seule personne ici qui peut dire que Matthieu n'a pas de poison avec lui ?" a-t-elle demandé en sondant le public de TPMP. "Je ne sais pas quoi te dire, tu me fais pitié. (...) Tu aimes l'argent et tu t'aimes toi-même, tu n'aimes personne donc je me demande ce qui t'est arrivé. (...) J'ai contacté des avocats. Je peux porter plainte contre toi pour diffamation et injures publiques" poursuit-elle. Blessée, la chroniqueuse a ensuite lancé : "Il fait tout pour le buzz, il serait prêt à vendre son père et sa mère pour le buzz !" Cette remarque a été celle de trop pour Matthieu Delormeau : "Bon on arrête là. (...) C'est grotesque. Elle insulte ma mère qui n'est plus là (...) je pensais qu'il y aurait eu un petit débat de fond. On va s'arrêter là."

Si de nombreux internautes continuent de soutenir l'ancienne Miss France, d'autres, très nombreux ce soir, ont été très choqués des propos de la chroniqueuse envers Matthieu Delormeau.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles