Publicité

TPMP - "Il est sérieux ?", "C'est des preuves irréfutables ça ?", "C'est un naufrage" : les internautes pas convaincus par l'avocat de Yann Moix et ses preuves du trucage de "Complément d'enquête"

Ce mardi 30 janvier, sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont souhaité revenir sur l'émission "Complément d'enquête" consacrée à Gérard Depardieu et sur la polémique autour du montage de ce reportage. Jérémie Assous, l'avocat de Yann Moix qui a réalisé le film en question, s'est de nouveau exprimé sur le plateau de C8 avec des preuves qui montrerait un trucage des images incriminant Gérard Depardieu. De nombreux internautes, scandalisés par ces déclarations, ont exprimé leur scepticisme quant aux arguments de l'avocat de Yann Moix.

Ce mardi 30 janvier, Jérémie Assous, avocat de Yann Moix, est de nouveau venu sur le plateau de TPMP pour apporter des preuves du trucage des images du reportage de
Ce mardi 30 janvier, Jérémie Assous, avocat de Yann Moix, est de nouveau venu sur le plateau de TPMP pour apporter des preuves du trucage des images du reportage de "Complément d'enquête" consacré à Gérard Depardieu. (Capture d'écran C8)

"Coup de buzz ou coup de bluff ?" Ce mardi soir, les téléspectateurs de C8 ont assisté à la diffusion d'un nouveau numéro de TPMP. En fin de soirée, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont souhaité revenir sur toutes les polémiques entourant l'émission "Complément d'enquête", diffusée sur France 2 et présentée par Tristan Waleckx. Le 19 janvier dernier, Alexandre Kara, le directeur de l'information chez France Télévisions, a pris une mesure inhabituelle en demandant la suspension temporaire des enquêtes journalistiques dans les émissions phares de France 2 "Envoyé spécial" et "Complément d'enquête". Cette directive, qui s'applique jusqu'aux élections européennes du 9 juin, vise à favoriser les émissions de débat et à garantir une répartition équitable du temps de parole dans le contexte électoral. Rapportée par Le Monde le 25 janvier, cette décision suscite toutefois des interrogations parmi les journalistes. Certains y voient une restriction potentielle de la liberté de presse, craignant que cela ne préfigure des demandes futures plus restrictives. Le timing de cette annonce a particulièrement attiré l'attention : en effet, elle survient juste avant la rediffusion d'un reportage sur Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée et alors que de nouvelles enquêtes étaient en plein développement sur Rachida Dati, nouvelle ministre de la culture, ainsi que sur Gabriel Attal, le Premier ministre. Il y a quelques semaines, "Complément d'enquête" consacrait un reportage tout entier sur Gérard Depardieu. L'émission a suscité un vif intérêt pour son contenu provocateur et ses révélations plus que troublantes sur le monstre du cinéma français. Le reportage, réalisé par Damien Fleurette, Daniele Vella et Emmanuel Baert, mettait en évidence des comportements de Gérard Depardieu qui allaient de grognements équivoques à des obsessions sexuelles manifestes, notamment lors d'un voyage en Corée du Nord avec Yann Moix. Les images de ce voyage, jamais diffusées auparavant, montraient l'acteur dans des situations embarrassantes et parfois choquantes, notamment avec une interprète coréenne et une fillette dans un centre équestre.

Face à ces accusations, Gérard Depardieu a nié en bloc, se défendant d'être un prédateur dans une lettre ouverte publiée dans Le Figaro. Cependant, la controverse s'est intensifiée lorsqu'un huissier de justice a confirmé, le 22 décembre dernier, que les propos incriminés de Gérard Depardieu visaient bien une jeune fille et non une autre personne, comme certains le prétendaient.

Dans ce contexte tendu, Cyril Hanouna a invité Jérémie Assous, l'avocat de Yann Moix, sur le plateau de TPMP. L'avocat, qui avait déjà fait des déclarations fracassantes sur BFMTV, est revenu avec des preuves supplémentaires. Selon lui, Yann Moix aurait affirmé que les images incriminées avaient non seulement été tournées dans un cadre fictif mais qu'elles ont été truquées par les équipes de "Complément d'enquête".

VIDEO - Découvrez la Minute de Gérard Depardieu

"Il est sérieux cet avocat ?"

L'intervention de Jérémie Assous a fait l'objet d'un important teasing dans TPMP ce soir. Au fil de son interview par Cyril Hanouna, et alors qu'aucun chroniqueur n'a pris la parole, l'avocat a tenté de démontrer, image par image, que les propos déplacés de Gérard Depardieu étaient adressés à une femme adulte et non à la fillette mentionnée dans le reportage de "Complément d'enquête". Cependant, cette tentative de clarification n'a pas vraiment convaincu les internautes. Beaucoup ont estimé que l'argumentaire de Jérémie Assous tendait à atténuer la gravité des propos de l'acteur, quelle que soit la cible de ces remarques...