Toyota renforce la sécurité de ses navettes autonomes au village paralympique après un accident

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le service a été suspendu après que l'un des véhicules a renversé et blessé un judoka japonais malvoyant à un carrefour, ce qui a amené le directeur général de Toyota, Akio Toyoda, à présenter ses excuses.

Le constructeur automobile japonais Toyota Motor a annoncé le 30 août 2021 la reprise de son service de navettes autonomes e-Palette au village des Jeux paralympiques de Tokyo, avec un contrôle accru de l'opérateur et davantage de personnel de sécurité pour éviter tout nouvel incident.

Le judoka n'a pas pu participer à son épreuve

Le service a été suspendu après que l'un des véhicules a renversé et blessé la semaine dernière un judoka japonais malvoyant à un carrefour, ce qui a amené le directeur général de Toyota, Akio Toyoda, à présenter ses excuses dans une vidéo publiée sur YouTube. "Le capteur du véhicule a détecté le passage piéton et a activé le frein automatique, et un opérateur a également activé le frein d'urgence. Le véhicule et les piétons sont toutefois entrés en contact avant qu'il ne s'arrête complètement", a indiqué lundi le constructeur japonais dans un communiqué. L'athlète Aramitsu Kitazono, qui n'a été que légèrement blessé lors de l'incident, a dû toutefois renoncer le 28 août à l'épreuve de judo en raison des coupures et contusions subies.

Plusieurs mesures prises

Le retrait de Kitazono est une mauvaise nouvelle pour l'entreprise japonaise qui, avec d'autres constructeurs automobiles mondiaux, tente de développer des véhicules autonomes pouvant fonctionner en toute sécurité sur les voies publiques. Le e-Palette, un véhicule électrique à batterie entièrement autonome, a été équipé de grandes portes et de rampes électriques pour permettre aux groupes d'athlètes de monter rapidement à bord. Les opérateurs supervisant le véhicule contrôleront désormais sa vitesse et deux agents de sécurité, au lieu d'un seul, seront à bord pour veiller à la sécurité des piétons, a déclaré un porte-parole de l'entreprise. Le volume des avertisseurs sonores des e-Palette sera également augmenté et le nombre de guides aux passages piétons les plus fréquentés du village des athlètes passera de six à vingt, a indiqué Toyota.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles