Les touristes de SpaceX ont dû gérer avec des toilettes bouchées

·3 min de lecture
Les quatre touristes privés à bord de la capsule Crew Dragon. (Photo: Inspiraton4)
Les quatre touristes privés à bord de la capsule Crew Dragon. (Photo: Inspiraton4)

ESPACE - Mieux vaut éviter la ventouse ou les déboucheurs chimiques. Si la mission Inspiration4 est un franc succès pour SpaceX, certains détails peuvent être améliorés pour le confort des passagers au sein des 9 mètres carrés de la capsule Crew Dragon. Notamment le dispositif des toilettes qui a rencontré quelques soucis.

“C’était une mission très propre du début à la fin”, a déclaré Benji Reed de SpaceX , qui dirige les programmes de vols spatiaux habités, lors d’une conférence de presse après le vol samedi soir. “Propre”, à un détail près: celui de la gestion des déchets organiques.

Peu de détails ont été communiqués sur le problème rencontré avec les toilettes spatiales, mais l’anomalie proviendrait du ventilateur d’aspiration, selon Reed. Le ventilateur d’aspiration est chargé de l’élimination des déchets. Ce couac technique a posé quelques désagréments odorants aux passagers.

Des toilettes “au plafond”

Les toilettes sont placées au plafond de Crew Dragon, tout près du nouveau dôme d’observation. Le système d’amarrage au nez de la capsule a été remplacé par un dôme de verre, offrant une vue à 360° degrés sur le vide spatial et sur la Terre. Depuis les toilettes spatiales, le milliardaire passager Isaacman prédisait même une “vue d’enfer”.

Sauf que selon Reed, cette “vue d’enfer” depuis le petit coin n’a en fait jamais été rendue possible. L’écoutille avant devant être fermée pendant l’utilisation des installations sanitaires, les passagers n’auraient donc pas eu accès à la vue panoramique en utilisant normalement les toilettes de Dragon.

On ne connaît du design des toilettes de Dragon que la photo partagée par Thomas Pesquet. La technologie précise de ces toilettes spatiales installées à bord est gardée secrète par SpaceX. Comme le disait l’astronaute français, l’intimité y est assurée à l’aide d’un simple rideau.

Toilettes bouchées, une récidive dans l’espace

Il faut dire que c’est la première fois que des passagers restent aussi longtemps dans la capsule Crew Dragon de SpaceX. Habituellement, les astronautes s’en servent de véhicule transitoire pour rallier la Terre à la Station Spatiale Internationale. Le trajet dure un peu moins de 24h.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel événement se produit dans l’espace. En 2019, les occupants de l’ISS avaient par exemple dû faire face à la panne simultanée des deux toilettes de la station.

En 2016, Thomas Pesquet avait dû réparer les toilettes dès son arrivée sur l’ISS, lors de sa toute première sortie dans l’espace. En 2008, l’équipage n’était pas parvenu à réparer une autre panne encore. La navette Discovery avait fini par être envoyée vers l’ISS pour livrer une nouvelle pièce.

À voir également sur Le HuffPost: Comment SpaceX a transformé sa capsule Crew Dragon en hôtel spatial

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

A LIRE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles