Publicité

Tour du Pays basque : Jonas Vingegaard hospitalisé après une grave chute

Une terrible chute collective s’est produite lors de la 4e étape du Tour du Pays Basque, le 4 avril 2024.
Capture d’écran X Une terrible chute collective s’est produite lors de la 4e étape du Tour du Pays Basque, le 4 avril 2024.

CYCLISME - Ce sont des images d’une chute collective qui font froid dans le dos. Une chute spectaculaire qui pourrait aussi rebattre les cartes de la saison des grands tours cyclistes (Italie, France, Espagne) qui approche.

Lors de la 4e étape du Tour du Pays basque ce jeudi 4 avril, celle-ci a notamment entraîné l’hospitalisation du Danois Jonas Vingegaard. Parmi les autres coureurs qui sont allés à terre, en sortie de virage dans une descente, on compte Primoz Roglic et Remco Evenepoel.

Jonas Vingegaard, dernier vainqueur du Tour de France, a été placé en position latérale de sécurité par les secours, avant d’être évacué sur une civière avec une assistance respiratoire et une minerve, selon les images télévisées. Il est « conscient », avait annoncé son équipe Visma-Lease a Bike sur X avant qu’il passe des examens.

État stable

Les résultats sont relativement rassurants vu la violence de la chute. « Des examens à l’hôpital ont révélé qu’il souffre d’une fracture à la clavicule et à plusieurs côtes. Il reste sous surveillance à l’hôpital », a indiqué son équipe dans la soirée, précisant qu’il était dans un « état stable ».

Malgré la gravité de la blessure, qui chamboule le programme du Danois à trois mois du Tour de France, le verdict sonne presque comme un soulagement tellement la chute a été violente et les images angoissantes.

L’accident a eu lieu à une trentaine de kilomètres de l’arrivée. Plusieurs coureurs ont dérapé vers le bas-côté et ont percuté des blocs de pierres et un drain de béton. Roglic, qui porte le maillot jaune de leader, et Evenepoel se sont relevés après l’accident, mais Roglic a quitté en voiture les lieux de l’accident.

Attention, images pouvant heurter :

Les équipes de Vingegaard (Visma-Lease a bike) et d’Evenepoel (Soudal Quick-Step) ont rapidement annoncé leur abandon sur leurs réseaux sociaux. Les deux coureurs ont été transportés vers un hôpital. Evenepoel est victime d’une fracture à l’omoplate et à une clavicule.

Une série de chutes dramatiques

Un autre coureur, l’Australien Jay Vine, est resté très longtemps immobile sur le sol, pris en charge par les secours. Son équipe a également annoncé qu’il avait été transporté vers l’hôpital.

« Il souffre de fractures au rachis cervical et à deux vertèbres dorsales », a annoncé le Dr. Adriano Rotunno, médecin de son équipe UAE. « Heureusement il n’y a pas de complication neurologique et d’atteinte cérébrale », a-t-il ajouté, précisant que le coureur restait en observation à l’hôpital.

Les organisateurs ont un moment neutralisé la course, avant de la relancer. Cette chute s’ajoute à une série de crashs dramatiques ce printemps sur les courses cyclistes. Mercredi dernier, Wout Van Aert a notamment été pris dans une chute collective dans A travers la Flandre.

Polytraumatisé, le champion belge a été victime de brûlures au dos et surtout de fractures à la clavicule, aux côtes et au sternum, sifflant la fin de son rêve de gagner le Tour des Flandres ou Paris-Roubaix dimanche.

Mercredi, Roglic et Ayuso avaient déjà été pris dans une chute relativement violente sur le Tour du Pays basque, mais ils avaient repris la course.

À voir également sur Le HuffPost :

Tour des Flandres : Mathieu Van der Poel victime de jets de bière, enquête ouverte pour « coups et blessures »

Mathieu van der Poel remporte le Tour de Flandres en réalisant une fin de course dantesque