Tour de France: 7 films avec des vélos... mais pas sur le vélo

Capture d'écran
Capture d'écran

Capture d'écran "d'E.T. l'extra-terrestre", le film culte de Steven Spielberg qui fête cette année ses 40 ans. (Photo: "E.T. L'EXTRA-TERRESTRE" - 1982)

CINÉMA - Chaque juillet c’est la même histoire. Il y a la France qui se passionne pour le Tour de France et les exploits de Tadej Pogacar, Thibaut Pinot ou Romain Bardet... Puis il y a la France qui se désintéresse profondément des coureurs, mais qui doit malgré tout les supporter (dans tous les sens du terme) sur France 2 et France 3. Si vous êtes de ce camp-là, voici une sélection de films en rapport avec les vélos, mais garantie sans cyclisme, c’est promis.

E.T. l’extra-terrestre (1982)

Comment débuter cette sélection sans évoquer le plus célèbre cycliste des salles obscures. Celui qui aurait mérité le maillot à pois du meilleur grimpeur tant il vient de là-haut: il s’agit évidemment de E.T. l’extra-terrestre. Le film de Steven Spielberg raconte comment le jeune Eliott va tout faire pour aider son nouvel ami E.T. à regagner la lointaine planète d’où il vient. Un long-métrage culte sorti en 1982... La même année, un certain Bernard Hinault remportait un quatrième succès sur le Tour de France. Ce blaireau était (lui aussi) un extra-terrestre.

Disponible sur Salto

Bienvenue chez les Ch’tis (2008)

Des vélos jaunes, de la pluie et des gens adorables. On pourrait croire à une étape du Tour de France. Mais c’est pourtant l’intrigue de Bienvenue chez les Ch’tis, l’incontournable comédie avec Dany Boon et Kad Merad.

Philippe Abrams, directeur de la poste de Salon-de-Provence est muté dans le Nord à Bergues et fait la rencontre de celui qui deviendra son ami: le facteur Antoine. Une véritable ode à la France de nos régions et aux facteurs que l’on adore (sauf quand ils mettent l’avis de passage dans la boîte aux lettres sans sonner). Danscette comédiele vélo iconique des facteurs est à l’honneur, y compris sur l’affiche du film.

Disponible sur Amazon Prime Vidéo

Jour de Fête (1949)

Comme dans Bienvenue chez les Ch’tis, il est aussi question de facteur à vélo. Dans Jour de fête, Jacques Tati incarne François, un facteur qui participe à la fête annuelle du village de Sainte-Sévère. Il assiste à une projection d’un cinéma ambulant sur le métier ultra-moderne de facteur aux États-Unis et vexé, il se décide lui aussi à boucler sa tournée en un temps record pour impressionner les habitants.

Dans le film, le facteur va si vite qu’il dépasse même le peloton d’une course cycliste. Une scène devenue culte, si bien que d’autres films s’en sont inspirés comme L’Incroyable histoire du facteur Cheval de Nils Tavernier ou Les Vacances de Mr Bean de Steve Bendelack.

Disponible sur Canal VOD

Les Triplettes de Belleville (2003)

Les vélos ont aussi la cote dans les films d’animation. On pense notamment au très réussi Les Triplettes de Belleville de Sylvian Chomet, nommé pour l’Oscar du meilleur film d’animation en 2004.

Pour remonter le moral de son neveu, Madame Souza décide de lui offrir un vélo. Le plus beau des cadeaux pour le jeune Champion, qui va s’entraîner tel un professionnel jusqu’à participer au Tour de France. Durant la course, il se fait kidnapper. Commence alors une course contre-la-montre entrepris par les “Triplettes” pour tenter de retrouver le petit Champion qui porte bien son nom.

Disponible sur Canal VOD

Le gamin au vélo (2011)

Ici toujours pas de maillot jaune, mais des pavés! Ce ne sont pas ceux du Nord-Pas-de-Calais du mythique “Paris-Roubaix” mais bien de la Belgique. Dans Le Gamin au vélo, les frères Dardenne racontent l’histoire de Cyril, 12 ans, à la recherche de son père qui l’a placé dans un foyer pour enfants. Le jeune garçon incarné par Thomas Doret rencontre Samantha (Cécile de France), qui va l’apaiser. Dans ce film récompensé du Grand Prix au Festival de Cannes 2011, le vélo est particulièrement important puisqu’il symbolise la course en avant et la recherche de l’amour.

Disponible sur Canal VOD

Premium Rush (2012)

Un film d’action à suspens, basé sur l’histoire d’un simple coursier à vélo. Voici le pitch surprenant de Premium Rush de David Koepp. Le scénariste de grands blockbusters comme Mission: Impossible, Jurassic Park ou Spider-Man passe derrière la caméra pour filmer les courses-poursuites dans les rues de Manhattan, où Wilee le coursier est pris en chasse à cause d’un mystérieux pli qu’il transporte. Un film qui donne envie de sprinter comme le maillot vert du Tour de France.

Disponible sur Apple TV

Wadjda (2012)

Le premier long-métrage officiellement produit en Arabie Saoudite et réalisé par Haifaa al-Mansour évoque la place des femmes dans la société à travers l’histoire de Wadjda. Cette fillette âgée de dix ans habite avec sa mère dans une banlieue de Riyadh, capitale de l’Arabie Saoudite.

Un jour, elle aperçoit un beau vélo vert à vendre et va tout faire pour pouvoir se l’acheter. Elle décide de s’inscrire à un concours de récitation de chants coraniques de son école, dans l’espoir d’amasser la somme nécessaire. Mais elle va se heurter au poids des traditions dans son pays. Preuve qu’avec un simple vélo, le cinéma fait preuve d’une créativité sans limites.

Disponible sur Amazon Prime Vidéo

À voir également sur Le HuffPost: Tour de France : à quoi ressemblait le monde lors de la dernière victoire d’un Français

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles