Publicité

Toulouse : un policier soupçonné de six viols dans son commissariat, le mode opératoire présumé est glaçant

C'est une affaire terrifiante. Le 14 mars 2023, un policier a été mis en examen à Toulouse pour des faits de viols et d'agressions sexuelles sur pas moins de six femmes. Les faits se seraient déroulés entre 2017 et 2018. Ce brigadier-chef aurait commis ces actes au sein même du commissariat où il travaillait. Une des plaignantes a indiqué avoir été violée par l'individu en 2017 alors qu'elle était venue pour déposer plainte contre son compagnon violent.

Devant la gravité des faits, l'Inspection générale de la police nationale a été saisie. Le mis en cause a alors donné le nom de deux autres femmes avec qui il aurait eu des relations sexuelles au sein du commissariat. Mais selon lui, celles-ci étaient "consenties". "L'IGPN a mené une enquête très poussée", salue Me Emmanuelle Franck qui représente l'une des victimes avec Me Alexandre Martin. "Ils se sont dit qu'avec ce mode opératoire, il devait sûrement y avoir d'autres victimes. Ils ont donc cherché et ont fini par trouver trois autres femmes."

Une enquête a été ouverte

Et effectivement, à chaque fois, c'est le même mode opératoire qu'aurait utilisé l'homme. "Ce sont des femmes qui sont en situation de fragilité, qui viennent déposer des plaintes pour des situations compliquées, qui impliquent souvent la garde d'enfants. Notre cliente était sidérée au moment des faits, qui ont eu lieu à la fin de l'audition, alors qu'elle était en pleurs après (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Oise : son père s'en prend à sa mère, un adolescent contraint à un geste déchirant
TÉMOIGNAGE J'ai eu mon premier enfant à l'âge de 58 ans
Oreille coupée, cheveux arrachés… Le coup de folie d'un singe de compagnie mène à drame sanglant
Appelé sur l'incendie de sa propre maison, le pompier échoue à sauver sa femme et ses trois enfants
Un futur papa désemparé face aux idées de prénoms saugrenues de sa moitié