Publicité

Non, toucher un crapaud ne vous donnera pas de verrues

Le crapaud fait l’objet de diverses croyances, dont la plus répandue est celle qui le rend coupable de donner des verrues à quiconque le touche. Ce mythe associant les crapauds aux verrues vient des protubérances qui recouvrent leur corps, et que l’on pense être des verrues. Il s’agit en réalité de pustules qui abritent des glandse aux multiples fonctions. L’une d’elles est de permettre au crapaud de conserver sa peau humide. C’est à la fonction de défense que l’on va s’intéresser. Ces glandes renferment en effet un liquide venimeux, dont le crapaud se sert pour se défendre face à certains animaux prédateurs. Ce venin n’est pas sans conséquences chez l’homme. On vous explique tout sur les croyances sur les crapauds et les verrues.

Le crapaud n’a pas de verrues. Les pustules qui recouvrent la surface de son corps font certes penser à des verrues, mais elles n’en sont pas. Si vous touchez un crapaud, il n’y a aucun risque qu’il vous donne des verrues. À propos des verrues, il faut savoir qu’elles se transmettent d’homme à homme par un virus portant le nom de "virus du papillome humain". Ce dernier s’introduit dans la moindre petite lésion cutanée et peut ainsi faire apparaître des verrues sur différentes parties du corps dont les plus courantes sont les mains, les pieds et le visage. Les verrues peuvent se transmettre via des surfaces contaminées et fréquentées par le public. Il est donc plus risqué de marcher sans chaussures dans un lieu public que de toucher un crapaud. D’ailleurs, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi est-il plus difficile de soustraire que d’additionner ?
D'où vient l'expression "un temps de chien" ?
Pourquoi les places de stationnement deviennent trop petites pour les voitures ?
Pourquoi la distance du marathon est-elle de 42.195 km ?
Pourquoi de nombreux bars-tabacs s’appellent-ils "Le Balto" ?