Publicité

"Il a totalement vrillé" : Christophe Carrière s'en prend à Gilles Verdez et dénonce ses propos dans TPMP (VIDÉO)

Christophe Carrière n'en peut plus de Gilles Verdez et le fait savoir. Ce lundi 25 mars, l'ancien chroniqueur de Touche pas à mon poste, membre de la première heure de la bande de Cyril Hanouna avant de la quitter en 2020, était présent dans l'émission Chez Jordan de Luxe diffusée sur C8. En marge de son entretien, celui qui officie désormais dans Paris Match a été interrogé sur la relation qu'il entretenait avec Gilles Verdez. Christophe Carrière a ainsi répondu sans le moindre filtre : "Alors Gilles… Je l’ai croisé au lancement du livre de Valérie Benaïm ( Il n’est pas celui que vous croyez, ndlr) et il me tombe dans les bras, normal, on se dit bonjour", lance-t-il dans un premier temps, avant d'expliquer avoir du mal à accepter la façon de pensée de son confrère journaliste : "Mais quand même, dans un coin de ma tête -ce n’était pas le lieu pour en parle -, mais qu'est-ce qu'il peut dire comme conneries ! Il a vrillé, il a totalement vrillé Gilles ! On va le dire : il est d'extrême gauche. Il a une logique…"

À lire également

Inès Reg sort du silence sur Natasha St-Pier et Danse avec les stars : "Elle me dit 'écoute moi bien petite sal*pe...'"

Pour étayer sa critique, Christophe Carrière a pris en exemple un récent débat ayant eu lieu sur le plateau de TPMP : "L'autre jour, quand il parle des uniformes à l'école, il veut tout remettre en cause parce qu'il y a 13 écoles sur 100 qui ne veulent pas d'uniformes, ne tenant pas compte des 87 écoles qui sont pour. Ça va tellement dans le mauvais sens !" C'est pourquoi Christophe Carrière reproche à Gilles Verdez de faire le jeu du Rassemblement national : "Ce sont des propos comme les siens, les raisonnements qu'il tient, c’est ça qui fait monter l'extrême droite. C'est pour cela qu'ils montent. C'est totalement contre-productif de ne pas avoir le sens des réalités et de taper du poing sur la table quand il faut taper du poing sur la table." À voir s...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi