Publicité

TotalÉnergies : de Paris à la Normandie, des militants écolos déguisés en clowns « fêtent » les 100 ans du pétrolier

ENVIRONNEMENT - « La fête est finie ! ». Devant le siège de TotalEnergies à Paris ou à l’intérieur de la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), des centaines de militants d’Extinction Rebellion (XR) ont fait la « fête » à Total, ce samedi 23 mars, pour le 100e anniversaire de la firme pétro-gazière.

EACOP : ils veulent empêcher ce projet de TotalEnergies en s’attaquant aux banques

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, une soixantaine de militants, déguisés en clowns pour dénoncer les « clowneries » du géant pétrolier, ont pénétré à l’intérieur de la raffinerie TotalEnergies de Donges par un grillage découpé. Ils ont quitté les lieux et se sont dispersés peu après midi.

Sur une cuve en béton d’une vingtaine de mètres de haut, les activistes ont projeté de la peinture colorée et déployé une large bannière sur laquelle était écrit : « Fini tes crimes et tes clowneries ». Entre les cuves, dans une odeur d’essence, les militants dansaient en brandissant des drapeaux siglés du logo XR.

Chanson d’anniversaire dans une station-service

« Cela fait 100 ans que Total pollue sciemment et nous met toutes et tous en danger. Nous sommes ici pour faire entendre l’urgence climatique, sur le site d’une entreprise criminelle », a déclaré à l’AFP Louise, 28 ans, militante d’Extinction Rébellion.

À Paris, les militants écologistes ont dansé devant le siège de TotalEnergies, situé dans le quartier d’affaires de la Défense. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, ils ont également « muselé » un militant, habillé en scientifique, lui mettant des faux billets dans la bouche, pour dénoncer la pression exercée par l’entreprise sur les chercheurs.

Sur le site de Gonfreville-l’Orcher, dans la zone industrielle du Havre, en Normandie, les militants ont préparé un goûter d’anniversaire à Total. Sur les images ci-dessous, de Lucie Amadieu, journaliste à France Bleu, on les voit donner la « plus grosse part » d’un gâteau couleur pétrole à l’activiste déguisé en Total.

C’était aussi la fête à Clermont-Ferrand, en Auvergne-Rhône-Alpes, où des manifestants ont chanté un « Joyeux anniversaire » à Total dans une station-service.

Extinction Rebellion milite notamment pour « la reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques actuelles » ainsi que pour « la réduction immédiate des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2025, grâce à une réduction de la consommation ». Le mouvement écologiste s’en prend régulièrement à TotalEnergies, l’accusant de nier le réchauffement de la planète, en continuant de soutenir des projets comme Eacop, pipeline géant que Total veut construire en Ouganda et Tanzanie.

À voir également sur Le HuffPost :

Mégabassines à Sainte-Soline : et si les castors étaient la solution pour stocker l’eau au profit des agriculteurs ?

Mégabassines à Sainte-Soline : un an après la mobilisation des associations, où en est le projet dans les Deux-Sèvres ?