Les tortues pourraient bien détenir le secret de la jeunesse éternelle

Les tortues pourraient bien détenir le secret de la jeunesse éternelle
Matthijs Kuijpers / Biosphoto / Biosphoto via AFP

75% des espèces de tortues ne vieillissent pas avec le temps, une capacité qui serait entre autres liée à leur carapace, d'après de nouveaux travaux scientifiques.

La Nature aurait-elle trouvé la recette de l’éternelle jeunesse ? Certaines espèces à sang froid, et notamment les tortues, semblent bien défier le vieillissement du corps, d’après deux études parues simultanément dans la revue Science.

Vieillir n’est pas une fatalité pour 75% des tortues

En France, notre risque de décès double tous les 8 à 9 ans dès l’âge de 20 ans, d’après . Cela nous parait logique : en vieillissant, l’état de notre corps se dégrade et nous rend de plus en plus vulnérable. “En théorie, la sénescence (dégradation, ndlr) est inévitable chez tous les mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens. Mais des chercheurs pensent que l'évolution permettrait à certaines espèces d'éviter ces effets néfastes”, expose Rita da Silva, première autrice d’une des deux publications de et spécialiste de la biodémographie des espèces aquatiques à l’University of Southern Denmark (Danemark).

D’après cette nouvelle hypothèse, les meilleurs candidats seraient les tortues, car leur capacité à continuer de croître toute leur vie leur permettrait d’investir plus d'énergie dans la réparation des cellules et des tissus que les espèces comme l’humain qui cessent toute croissance à la maturité sexuelle. En examinant 52 espèces de tortues dans des zoos et aquariums, l’équipe constate effectivement qu’aucun signe de vieillissement n’a été constaté chez 75% d’entre elles ! Si bien que 80% des espèces de tortues examinées ont un vieillissement plus lent que le nôtre.

Un taux de vieillissement de zéro signifie que le risque de mourir n'augmente pas avec l'âge (tortue géante d'Aldabra (Aldabrachelys gigantea). Un taux inférieur à zéro signifie que le risque de mourir diminue avec l'âge (tortue noire des marais (Siebenrockiella crassicollis). Un taux supérieur à zéro signifie que le risque de mourir augmente avec l'âge (tortue d'Égypte (Testudo kleinmanni) et humains). Crédits : T. kleinmanni- Andrew A. Farke, shell lines added by Yan Wong, A. gigantea - Roberto Díaz Sibaja

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

VIDÉO - Une tortue rusée échappe à un requin affamé en Australie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles