Publicité

Le tortionnaire Josef Fritzl va quitter le quartier de haute sécurité où il est détenu depuis 15 ans

La décision a été rendue ce jeudi : le tortionnaire autrichien Josef Fritzl, surnommé le "monstre d'Amstetten" et condamné à perpétuité pour avoir séquestré et violé sa fille pendant 24 ans, vient d’obtenir le droit de sortir du quartier de haute sécurité où il est détenu.

Les juges se sont basés sur un rapport d’expertise psychiatrique citant son âge avancé et un début de démence. Il doit maintenant être placé dans un régime de détention classique et suivre des examens réguliers.

"Il était au bord des larmes lors de l’audience. Il a encore une fois décrit à quel point ses actes étaient terribles. Il a dit qu'il était incroyablement désolé pour ses victimes, qu'il adorerait défaire tout ce qu'il a fait. Il a répété à plusieurs reprises qu’il aimerait donner sa vie pour tout défaire, mais il ne peut malheureusement pas le faire. Mais il s’occupe de ses actions jour et nuit, il a toujours les documents judiciaires sous les yeux" a déclaré Astrid Wagner, avocate de Josef Fritzl.

L'ancien électricien de 88 ans avait été condamné en mars 2009 pour inceste, viol, séquestration, réduction en esclavage et homicide par négligence de l'un de ses sept fils en bas âge nés de la relation incestueuse qu’il a eue avec sa fille.

Cette dernière a été séquestrée et violée de 1984 à 2008 dans une cave-bunker aménagée au sous-sol de la propriété familiale à Amstetten. Pendant toutes ces années, Josef Fritzl a continué de vivre dans le pavillon avec sa femme.