Le torchon brûle entre Philippe Etchebest et le caviar Akitania

Philippe Etchebest, révélé en 2011 par Cauchemar en cuisine, puis Top chef, surfe depuis sur sa notoriété. Il a déposé son nom comme marque protégée à l’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle). Pour gérer son image et son patronyme, il a créé sa propre société, qui a engrangé 4,4 millions d’euros de bénéfices nets cumulés depuis 2011 (cf chiffres ci-dssous). Il a confié la gestion de son droit à l’image à la régie publicitaire de M6, qui le place en tête de gondole de son catalogue d’animateurs. Il a ainsi monnayé son image dans de multiples publicités pour Danette, Kronenbourg, Lidl, le site CuisineAZ, le parc Astérix, les restaurants Bistro Régent…

Ces contrats publicitaires sont très lucratifs. Ainsi, en 2016, il a décroché un contrat de 105.000 euros HT (129.000 euros TTC) pour promouvoir Akitania, un caviar produit en Aquitaine. Pour cette somme, le chef cuisinier n’avait pas grand chose à faire: poser en photo avec le produit, élaborer quatre recettes à base de caviar, participer à quelques événements (déjeuner avec des journalistes ou des acheteurs de grandes surfaces) et laisser Akitania mettre sa photo sur l’emballage et sur les lieux de vente (on peut encore retrouver les recettes et les photos ici ou ici).

Le contrat, signé en 2016, était d’une durée d’un an, et n’a pas été renouvelé pour l'année suivante par Akitania. Deux versions s'opposent sur cette non reconduction. Philippe Etchebest affirme que, lors d’un déjeuner, le patron d’Akitania lui “a proposé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

PHOTOS. Dans les coulisses du pâté Hénaff et de sa recette secrète
Dow Jones, Nasdaq… : “le rebond de la Bourse des Etats-Unis risque de ne pas durer”
Le bitcoin (BTC) se stabilise, le rebond jusqu’où ? Le conseil Bourse
Le constructeur des Maisons Phénix risque de sombrer
Le laboratoire Ipsen fait l'acquisition d'Epizyme pour une belle somme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles