Top Chef : "pâle copie" "ils tentent le même personnage" "personne ne l'égalera", un candidat rappelle aux twittos un ancien finaliste emblématique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Capture écran M6 direct/Top chef
Capture écran M6 direct/Top chef

Pour le grand retour de Top Chef sur M6 ce mercredi 16 février, la production a souhaité miser sur un casting aux personnalités très marquées. Parmi elles, celle de Wilfried a fait faire aux twittos un bond dans le temps. Pour eux, le candidat est une copie d'Adrien Cachot, finaliste emblématique de l'édition 2020. Le problème : selon eux, ce dernier est tout bonnement impossible à égaler, tant au niveau de sa personnalité que derrière les fourneaux.

Après L'Amour est dans le Pré et Pékin Express il y a quelques jours, un autre programme télévisé phare faisait son grand retour ce mercredi 16 février sur M6 : le grand concours de cuisine Top Chef, présenté par Stéphane Rotenberg. Pour cette treizième saison, la grande nouveauté était sans conteste l'arrivée dans le jury de Glenn Viel, plus jeune chef triplement étoilé de France et chef de l'année 2020, en lieu et place du chef Michel Sarran. Et le moins que l'on puisse dire, est que même si la nouvelle recrue a plutôt bien été accueillie par les twittos, l'ancien juré qui a officié durant sept saisons dans l'émission a manqué a beaucoup d'entre eux. À tel point que certains se sont pris à imaginer que le chef était revenu incognito sous les traits d'un candidat un peu ressemblant...

Le teaser diffusé en début d'émission a aussi donné le ton : cette saison sera placée sous le signe de l'audace et de la créativité, avec des candidats aux univers très marqués. Parmi eux, Louise 26 ans franco-portugaise féministe et adepte des produits mal aimés, qui a son propre restaurant à Lisbonne. Ou encore Michael, 33 ans, amoureux de la cuisine "de paysan, cochonne mais sexy", et qui a décidé de l'assumer sans tarder en arborant un t-shirt "le gras c'est la vie".

VIDÉO - La Minute de Philippe Etchebest

Sur twitter, un autre candidat a inspiré beaucoup de commentaires : Wilfried 28 ans, sous-chef d'un restaurant parisien, revendique son tempérament très tranquille "Je suis à la cool, calme, posé", a-t-il déclaré à la caméra, refusant de courir dans tous les sens comme ses concurrents. En à peine une minute, le portrait robot de ce candidat a fait rejaillir des souvenirs dans l'esprit des twittos : il y a deux ans, Adrien Cachot se faisait immédiatement remarquer dans la compétition par son attitude très nonchalante lors de la première épreuve. Pas du tout stressé, il avait même pris le temps de s'octroyer une pause pipi, au moment du passage des jurés... Et ce n'est pas leur seul point commun : comme l'ancien finaliste, Wilfried a beaucoup voyagé et a tout de suite montré un certain penchant pour les recettes très osées. Ainsi, le candidat a proposé au jury un dessert à base de langoustines et de noix de pécan. Malheureusement pour lui, avec moins de réussite qu'Adrien Cachot.

Wilfried n'a en effet pas été choisi directement pour intégrer une brigade, et a dû défendre sa place en dernière chance... Sur twitter, ce personnage a divisé : si certains ont été enchantés de retrouver le "style Adrien Cachot", beaucoup n'y ont vu qu'une "pâle copie" et n'ont eu de cesse de louer les mérites de leur "roi" de 2020.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles