Publicité

« Top Chef » sur M6 : la saison 15 du concours a réalisé le démarrage le plus bas de son histoire

Bryan, candidat et les chefs Stephanie Le Quellec et Philippe Etchebest lors du premier épisode de Top Chef saison 15.
PIERRE OLIVIER/M6 / PIERRE OLIVIER/M6 Bryan, candidat et les chefs Stephanie Le Quellec et Philippe Etchebest lors du premier épisode de Top Chef saison 15.

TÉLÉVISION - La cuisine n’a plus vraiment la cote. Ce mercredi 13 mars, Top Chef, la compétition culinaire diffusée par M6 a dû se contenter de la deuxième place, laissant France 2 régner en maître avec sa série policière Tout le monde ment 2. En effet, il semble que les téléspectateurs aient perdu leur appétit pour les épreuves hautes en saveurs animées par Stéphane Rotenberg et le jury composé cette année de six chefs étoilés.

« Top Chef 2024 » : il y a plus de femmes cheffes dans le jury mais toujours « pas assez » en cuisine

Pour cette soirée de lancement, comme le révèle Pure Medias seuls 2,16 millions de convives - soit 13,3 % du public - se sont attablés devant leur écran. C’est moins que la saison précédente, qui avait déjà réalisé le démarrage le moins suivi de l’histoire de Top Chef pour une soirée de lancement avec 2,69 millions de téléspectateurs (soit 14,6 % du public global et 28,5 % des FRDA-50).

Sur la première place du podium, la série policière avec au casting Vincent Elbaz a attiré 3,28 millions de téléspectateurs soit 17,2% de part d’audience.

Une 15e saison pleine de surprises

Cette nouvelle édition du concours culinaire s’est enrichie de la présence des cheffes Dominique Crenn et Stéphanie Le Quellec, cette dernière ayant pour rappel remporté la saison 2 du concours. Elles se joignent ainsi à Glenn Viel, Paul Pairet, Philippe Etchebest et Hélène Darroze.

Mais ce n’est pas tout, car cette année, Pierre Gagnaire l’un des chefs les plus étoilés au monde fait aussi partie du programme. Il est le chef de la brigade cachée de cette saison 15.

Son arrivée, non plus comme un simple invité, ainsi que les nombreuses surprises que la production a affirmé avoir réservé aux candidats (et par extension aux téléspectateurs) , permettront peut-être de redonner un coup de fouet aux audiences de l’émission dans les prochaines semaines.

À voir également sur Le HuffPost :

  

Dans l’empire Bolloré, Cyril Hanouna coûte (un peu) cher mais rapporte surtout très gros

Dans « Koh Lanta », les gagnants de l’épreuve de confort ont été (vraiment) très gâtés, et ça divise