Publicité

Top Chef (M6) : “J’ai eu un coup de cœur pour toi”, Dominique Crenn dévoile qui est son candidat chouchou

Top Chef était de retour sur M6 ce mercredi 20 mars pour nous mettre une nouvelle fois l'eau à la bouche. Pour ce nouvel épisode, trois candidats de la brigade grise ont affronté 3 candidats de la brigade orange. Dans cette dernière équipe, on a retrouve Shirley, Valentin et Jorick et dans celle d'en face, Anicée, gagnante de la dernière édition d'Objectif Top Chef, Pierre et Bryan. Au programme ? Trompe-palais. Les candidats ont eu pour objectif de cuisiner un plat de viande… sans viande. Betterave, pois chiche, haricots, tous les moyens ont été bons pour tromper le palais de trois d'amateurs de viande masqués et surtout celui du chef basque Andoni Luis Aduriz, spécialiste des trompe-l'oeil. Un "challenge assez compliqué" pour les candidats comme l'a souligné Stephanie Le Quellec mais a priori pas insurmontable.

À lire également

Top Chef (M6) : Qui est à la tête de la brigade cachée cette année ?

"Valentin, c’est mon petit chouchou"

Chaque candidat a expliqué comment il allait tenter de réaliser ce tour de passe-passe. Valentin Raffali, le marseillais à la tête de son propre restaurant a rapidement conquis les cheffes avec son idée de burger, de quoi pousser Dominique Crenn à lui faire une petite déclaration. Hélène Darroze lui a d'abord fait savoir qu'il était le "petit coup de foudre de Dom quand même". Et la concernée d'avouer : "J’ai eu un coup de cœur pour toi et pour ta démarche, pour ta passion". En off, la fiancée de l'actrice américaine Maria Bello a confié : "Valentin, c’est mon petit chouchou. Moi, je le sens Valentin. J’aime beaucoup qui il est. Super créatif, il a un univers super intéressant".

Ce véritable "Ovni en cuisine" n'est d'ailleurs pas que le chouchou de la brigade orange puisque de nombreux critiques culinaires n'ont pas tari d'éloges à son sujet. Le prodige marseillais à la cuisine "agressive" et "percutante" avait proposé la semaine dernière un entremet poire chocolat, en forme de fleur inspirée de celle de Takashi Murakami qui avait marqué les esprits malgré sa brisure. Consciente du talent dans son équipe, Hélène Darroze a même poussé l'an...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi