Publicité

Top Chef (M6) : Coline Faulquier, finaliste en 2016, dévoile ce “beau billet” qu’elle a refusé après l'émission

Ça y est, c'est le grand retour de Top Chef sur M6. Ce soir dès 21h10, les téléspectateurs découvriront les nouveaux candidats qui tenteront d'intégrer la brigade orange ou grise menée respectivement par Hélène Darroze et Philippe Etchebest. Pour cette quinzième saison les règles ont donc changé et ce n'est pas la seule surprise puisque deux nouvelles cheffes feront également leur entrée dans l'émission. Il s'agit de Dominique Crenn, seule Cheffe 3 étoiles aux Etats-Unis, et Stéphanie Le Quellec, la grande gagnante de Top Chef saison 2. A l'occasion de ce quinzième anniversaire, nos confrères de Télérama se sont penchés sur le "business très lucratif" de cette émission culte.

À lire également

Top Chef (M6) : Qui sont les deux nouvelles cheffes du jury dont l’une est célèbre aux États-Unis ?

Top chef, un juteux tremplin

Dans un papier publié ce mercredi 13 mars, ils reviennent sur les partenariats juteux, produits dérivés, et autres afin de démonter comme le programme culinaire a "largement fait fructifier son image". Il est par exemple désormais possible pour les fans de Top Chef de "s’offrir verres, couteaux ou coffrets d’épices estampillés Top chef, et même le fameux frigo aux courbes rétro, avec le lancement d’une boutique en ligne de produits dérivés, inaugurée en même temps que la nouvelle saison du programme". "Notre but est de sublimer une marque phare tout en répondant aux besoins des fans, avides de poursuivre l’expérience au-delà de la télé", a souligné Charlotte de Crécy, directrice du pôle Licences et partenariats.

Pour les cuisiniers, l'expérience Top Chef représente également un énorme tremplin. Fanchon Le Boulc’h, directrice du pôle éditorial chez M6 Unlimited, a, par exemple, expliqué à nos confrères : "Comme les candidats sont extrêmement sollicités par les marques, nous avons créé une activité de gestion de talents à travers laquelle, s’ils le souhaitent, nous pouvons négocier leurs contrats et gérer leur image car, à partir du moment où ils participent à l’émission, les cuisiniers ont à gérer deux métiers, leur métier de chef ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi