Publicité

Top 14: Serin réveille un RCT en démonstration face à Montpellier

Dès l’annonce de la composition d'équipe, le nom de Baptiste Serin, remplaçant au coup d’envoi, a été chaudement applaudi par le public de Mayol. A son entrée à la 33e minute, pour suppléer un Ben White blessé, son équipe menait déjà tranquillement 14-0, et les supporters toulonnais lui ont offert une standing ovation.

Plus de trois mois que Baptiste Serin n’avait pas porté le maillot toulonnais, à cause d'une blessure à l'épaule contractée en Coupe d'Europe face à Exeter. Une absence qui s’est fait ressentir, puisque depuis début décembre, ses coéquipiers n'avaient remporté que trois rencontres sur les douze disputées, avec à la clé une dégringolade de la 2e à la 8e place du classement.

Un retour qui fait du bien

Le premier heureux du retour de son meneur de jeu, c’est l'entraîneur des trois-quarts Rouge et Noir, l'Italien Andrea Masi: "Baptiste il nous a fait du bien, il nous a beaucoup manqué. Aujourd'hui il a été exceptionnel, surtout en défense, il s’est battu il a chassé. Il a apporté beaucoup d’énergie au groupe."

L'international français s’est vite montré à son avantage, porté par une équipe ultra dominatrice. Touches jouées rapidement, chisteras bien senties, il a excellé dans son registre habituel de dynamiteur d’attaque.

En deuxième période, c’est lui qui assène un énorme plaquage à son vis-à-vis Louis Foursan, et permet l’essai de son coéquipier Swan Rebbadj, qui porte le score à 40-7, et entérine le succès toulonnais.

Son coéquipier Gabin Villière a salué sa performance, tout comme celle de l'autre demi de mêlée, l'international écossais Ben White: "Ils apportent vraiment une plus-value dans la gestion. Tout a été propre, cadré, ils n’ont pas cherché à en faire trop. Ils ont donné pour l'équipe, et ont bien fait jouer autour d’eux. Ils avaient très faim, très envie de jouer."

Une fin de saison à suspense

Le succès (54-7) des hommes de Pierre Mignoni a complètement relancé le RCT dans la course au Top 6. Il signe aussi un retour plus que réussi pour Baptiste Serin qui, sans sa blessure, aurait pu prétendre à participer au Tournoi des VI Nations. Serin aura l’occasion de se rattraper avec son club si le RCT se qualifie pour des phases finales qui lui échappent depuis 2018.

Article original publié sur RMC Sport