Publicité

Top 14: "Je n'en peux plus d'attendre", Kolisi veut retrouver les terrains avec le Racing

Siya Kolisi, êtes-vous un bon nageur?

Non je ne suis pas un bon nageur. J’adorerais en être un. J’aime le sport en général, j’adore encourager les autres athlètes même si ce n’est pas du rugby. J’étais très content quand Chad m’a dit qu’il nageait à Saint-Germain-en-Laye. Je suis venu et j’ai été surpris de voir Maxime Grousset nager aussi ici. Je le connaissais mais je ne l’avais jamais rencontré. On a pu enfin se voir aujourd’hui, c’était très sympa, je suis content qu’il ait gagné.

Vous savez que les compétitions olympiques de natation auront lieu dans le stade du Racing à la Défense Arena...

Oui je le sais ! J’ai participé à une opération mercredi dernier pour encourager les gens à venir voir la natation à l’Arena. Le frère de ma femme est marié à Tatjana Schoenmaker (championne olympique et du monde du 200m brasse). Elle nagera aussi à l’Arena cet été aux JO.

Quel est votre sentiment quand vous voyez Chad Le Clos tenter d’aller gagner une autre médaille olympique après une carrière si bien remplie?

Il est toujours très compétitif, il travaille dur ! Il essaye de faire les choses tellement précisément, il est hyper rigoureux sur son poids, il se demande encore à quelle course il va participer aux JO, il ne veut pas se tromper.

Hier, le Racing a battu Castres (23-21) chez lui ce n'est jamais facile...

C’est super ! Castres ne perd jamais à la maison. C’est important pour le Racing. Oui ce n’est pas une victoire décisive mais ça nous fait deux succès d’affilée. Je suis si content, je n’en peux plus d’attendre d’être de retour sur le terrain. Ce n’est pas sympa de seulement regarder les copains jouer. Je voudrais partager ça avec l’équipe. J’espère que je serai bientôt de retour sur le terrain.

Article original publié sur RMC Sport