Publicité

Top 14: lettre ouverte, abonnement déchiré... la colère des supporters de Toulon sur l'évolution du RCT

Le calme n'a pas duré bien longtemps sur la rade. Deuxième du Top14 fin novembre, après une série de quatre victoires de suite, le RCT a lentement glissé au classement. Sur les treize derniers matchs toutes compétitions confondues, les hommes de Pierre Mignoni en ont gagné trois.

Sorti de la Coupe des champions , notamment après une défaite à Mayol face au Munster, Toulon a perdu sa sérénité du début de saison. L'affaire du fumoir a tendu encore un peu plus le climat autour du club. Début mars, L'Équipe révélait que Mignoni a écourté d'un jour les vacances de ses joueurs en février. L'entraîneur toulonnais aurait envoyé un SMS musclé aux joueurs, toujours selon le quotidien.

"Reprise lundi matin. Poids et masse grasse lundi 10h. Pour les fumeurs nettoyage de votre fumoir, cette pièce sera fermée. L'institution RCT ne peut plus accepter ça. Si vous n'êtes pas content, tu peux changer de club ou m'appeler, je suis disponible."

Lettre ouverte, abonnement déchiré

Cet épisode, et la prise de bec qui a suivi de Mignoni avec le journaliste auteur de l'article, témoigne d'une certaine tension à Toulon. Les supporters sont de plus en plus remontés contre la trajctoire que prend la saison du club varois, mais plus globalement la dynamique des dernières saisons.

Le départ du "minot" Louis Carbonel pour Montpellier à l'été 2022 avait agacé de nombreux supporters. Celui du pilier gauche Bruce Devaux à l'USAP, officialisé mardi par le club catalan, a été celui de trop pour de nombreux fans.

Ces dernières heures, une lettre ouverte adressée au club est massivement relayée sur les réseaux sociaux. Elle pointe notamment un "RCT aseptisé" et "un manque de considération inédit pour la jeunesse du Rugby Club Toulonnais".

Après les banderoles déployées à Mayol et les stickers collés dans le stade, certains vont même jusqu'à déchirer leur carte d'abonné, un acte fort pour un supporter.

Comptablement, la situation du RCT n'est pour autant pas alarmante. 8e à 3 points du Racing dernier qualifiable, Toulon aura les cartes en mains au retour de la trêve. Avec la réception de Montpellier (23 mars) qui lutte pour son maintien, Toulon a une dernière occasion de rester en course pour accrocher une qualification pour les phases finales. Même si, chez les supporters, le mal semble plus profond que les simples résultats de cette saison.

Article original publié sur RMC Sport