Publicité

Top 14: Haouas va revenir à Montpellier la saison prochaine

En juin dernier, Mohamed Haouas était condamné à un an de prison ferme pour avoir frappé sa femme dans un centre commercial à Montpellier. RMC Sport avait même dévoilé les images choquantes de cette agression. Malgré cette condamnation, le pilier est libre et porte toujours les couleurs du Biarritz Olympique (15e en Pro D2, en tout cas pour l’instant.

Selon les informations de l’Equipe, Haouas ne portera plus les couleurs de Biarritz la saison prochaine. À partir de l’été prochain, il devrait signer un contrat d’une saison avec Montpellier (14e en Top 14). Un club que l'international français connaît bien puisqu’il y a joué entre 2016 et 2023. Le président de Montpellier Mohed Altrad s’est aussi prononcé sur le cas Haouas auprès du média français: "Je ne sais pas s’il faut se prononcer à ce stade. C’est un garçon d’ici."

La non-venue d’Haouas à Clermont

Cette affaire judiciaire autour de Mohamed Haouas a déjà agité son mercato pendant l'année 2023. Alors qu'il devait s’engager avec Clermont où il avait même signé un contrat pour la saison 2023-2024, le pilier a vu le club auvergnat faire machine arrière. Après un affrontement aux prud’hommes entre les deux parties, l’ASM Clermont affirmait en juillet dernier ne plus avoir "d’engagement" avec Haouas.

Le Français ne tardait cependant pas à rebondir avec une signature à Biarritz pour deux ans (dont la seconde année en option). Une nouvelle loin de faire plaisir aux supporters biarrots. L’association Miarritzeko Mutilak annonçait même ne pas participer à la campagne de réabonnement pour la campagne 2023-2024.

Un membre de ce club, Alizée Desmars, partageait même sa déception: "C’est vraiment la chose de trop, on n’ira plus au stade, mais on continuera de les encourager à l’extérieur. Je pensais que c’était une blague au début, un coup pour faire parler du BO dans la presse. Ça montre que le club n’a plus aucune valeur..." Au MHR, les déboires judiciaires de Mohamed Haouas semblent déjà oubliés et le club héraultais va donc faire revenir l'un de ses anciens tauliers.

Article original publié sur RMC Sport