Publicité

Toiture soufflée, quais inondés... Le Pays basque touché par le passage de la dépression Karlotta

Des précipitations et fortes rafales de vent ont touché le Sud-ouest ce lundi 12 février causant localement des dégâts.

La dépression Karlotta a fait des dégâts ce lundi 12 février dans le sud-ouest de la France. Encore placés en vigilance jaune aux vents violents, crues et vagues-submersion dans la soirée, les Pyrénées-Atlantiques se sont réveillés les pieds dans l'eau, notamment à Bayonne, où les quais ont été inondés.

Les accès aux plages d'Hendaye, Saint-Jean-de-Luz, Anglet et Biarritz ont été perturbés, selon France Bleu Pays basque.

Jusqu'à 130km/h

L'impact de la dépression Karlotta, qui a balayé une grande partie de la façade ouest, a été aggravé par sa concomitance avec les grandes marées. Dimanche, à Arès, l'hôpital privé Wallerstein (133 lits) a été partiellement inondé avec une quinzaine de centimètres d'eau au rez-de-chaussée, une première depuis 2009. Cela a contraint les autorités à déplacer plusieurs patients et à déclencher le plan blanc, dispositif de gestion de crise.

Ce lundi, le vent a soufflé sur la côte atlantique. Alors que Météo-France prévoyait des "rafales voisines de 90 à 100km/h" le long des Pyrénées, 130km/h ont été enregistrés sur la pointe de Socoa, rapporte le site spécialisé Meteociel. À Biarritz, la rafale la plus puissante a atteint 113km/h.

D'après France Bleu, la toiture provisoire d'une maison inhabitée a été emportée par les vents à Hasaparren, tandis que de nombreux arbres ont été arrachés et sont parfois tombés sur la route.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Pas-de-Calais: Attal au chevet des habitants, nouvelles crues en cours