"Titanic": James Cameron admet enfin que Jack "aurait pu survivre"

James Cameron sur le tournage de Titanic, avec Kate Winslet et Leonardo Di Caprio. - Paramount Pictures
James Cameron sur le tournage de Titanic, avec Kate Winslet et Leonardo Di Caprio. - Paramount Pictures

Vingt-cinq ans qu'on le bassine avec cette histoire de radeau. James Cameron, qui n'est pas du genre à lâcher l'affaire, a reconstitué la scène du radeau, pour déterminer une bonne fois pour toute si Jack aurait pu monter sur l'embarcation de fortune avec Rose, et survivre. Conclusion, dans certaines conditions le personnage incarné par leonardo DiCaprio aurait pu survivre au naufrage et grimper sur le radeau.

La reconstitution, tournée dans le cadre d'un documentaire pour National Geographic intitulé Titanic; 25 years later with James Cameron, n'est pas la première du genre. Mais cette fois-ci, c'est James Cameron lui-même, qui mène l'expérience.

"Violents tremblements"

Entouré d'une équipe de scientifiques, et avec l'aide de deux cascadeurs, le cinéaste a donc recréé, dans des conditions réalistes - c'est-à-dire dans de l'eau glacée - la scène du film. Etudiant plusieurs scénarios, James Cameron finit par reconnaître que "hors de l'eau, et aidé par de violents tremblements, il [Jack] aurait pu tenir assez longtemps, plusieurs heures".

Dans un autre scénario, les cascadeurs sont soumis aux même agressions que les personnages dans le film. Un troisième protagoniste tente de couler Rose, et Jack doit lui venir en aide et se battre. Rose et Jack finissent par monter tous les deux sur le radeau, et Rose offre son gilet de sauvetage à Jack. Dans ces conditions, "il aurait pu survivre jusqu'à l'arrivée du canot de sauvetage", indique Cameron.

"Jack aurait pu vivre, mais il y a beaucoup de variables", admet James Cameron, qui ajoute "je pense qu'il n'aurait rien fait qui puisse la mettre en péril. Et c'est à 100% dans le caractère du personnage".

En décembre dernier, déjà, James Cameron s'était exprimé sur cette reconstitution dans les colonnes du Toronto Sun, et assuré exactement l'inverse: seul l'un des deux pouvait survivre.

"C'est comme Roméo et Juliette"

Et que, de toute façon, pour des raisons romanesques et scénaristiques, l'histoire d'amour de Jack et Rose ne pouvait pas connaître de "happy end".

"Non, il fallait qu'il meure. C'est comme Roméo et Juliette. C'est un film sur l'amour, le sacrifice et la mortalité. L'amour se mesure au sacrifice", avait-il martelé.

L'histoire de Jack, Rose et de la place sur la porte en bois, agite les fans depuis des années. Plusieurs d'entre eux, dont des scientifiques, se sont même aventurés à reconstituer la scène, pour tenter d'y trouver une fin plus heureuse. Céline Dion avait défendu en 2019 la théorie de Cameron - "peut-être n'a-t-il pas la force de monter dessus" - et Kate Winslet, qui incarne Rose, avait estimé en 2017, qu'il aurait pu tenir sur le radeau.

Le documentaire Titanic: 25 Years later with James Cameron est diffusé ce 5 février sur la chaîne National Geographic. Peut-être parviendra-t-il à mettre enfin un terme aux spéculations et réclamations des fans.

Article original publié sur BFMTV.com