Londres affirme qu'il n'y a pas eu de tirs de semonce russes contre son destroyer en mer Noire

Si les accrochages impliquant des avions ou des navires aux frontières russes ne sont pas rares, surtout en période de tensions avec les Occidentaux, ces tirs de de semonce, s'ils sont confirmés, seraient une première pour ce genre d'incidents.

View on euronews

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles