Publicité

Tirage au sort de l’Euro-2024 : l’équipe de France de football connaît ses adversaires en poule

Le trophée de l’Euro-2024 photographié en Allemagne un an avant le début du tournoi, le 15 juin.
MICHELE TANTUSSI / AFP Le trophée de l’Euro-2024 photographié en Allemagne un an avant le début du tournoi, le 15 juin.

FOOTBALL - L’Euro-2024 a déjà commencé pour l’équipe de France, l’une des grandes favorites de la compétition.

Le tirage au sort du tournoi, qui se déroulera cet été en Allemagne, a donné ses premiers adversaires aux Bleus ce samedi 2 décembre à Hambourg. En phase de poules, dans le groupe D, ils affronteront les Pays-Bas, l’Autriche et un barragiste qui sera le Pays de Galles, la Finlande, la Pologne ou l’Estonie.

our le moment, 21 des 24 participants, répartis en six groupes de quatre, sont déjà connus, les trois derniers billets devant être distribués en mars à l’issue des barrages.

Ci-dessous, voici le tirage complet. Le groupe B sera le plus relevé avec la présence notamment de l’Espagne, de l’Italie et de la Croatie.

L’équipe de France a survolé son groupe de qualification

Souffrant de « douleurs dorsales », le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a été opéré mardi soir et n’a pu effectuer le voyage en Allemagne ce samedi pour assister à ce tirage au sort.

Pendant les qualifications, les joueurs de Didier Deschamps ont survolé leur groupe de qualification (7 victoires dont un carton historique 14-0 contre Gibraltar, 1 nul, 29 buts marqués, 3 encaissés), ce qui leur a permis d’être placés dans le chapeau 1 lors du tirage au sort, celui des têtes de série.

L’Angleterre, le Portugal, l’Espagne, la Belgique et le pays hôte allemand se trouvaient aussi dans ce chapeau 1.

Durant l’Euro, par souci écologique et pour faciliter les déplacements en train ou en car, les 24 formations participantes seront affectées à l’une des trois zones géographiques prédéfinies par les organisateurs : la zone Nord (Berlin, Leipzig, Hambourg), la zone Ouest (Gelsenkirchen, Dortmund, Düsseldorf, Cologne, Francfort) et la zone Sud (Francfort, Munich, Stuttgart).

À voir également sur Le HuffPost :

Cristiano Ronaldo : pour la promotion illégale de cryptomonnaies, la justice américaine le poursuit

PSG-Newcastle en Ligue des champions : l’arbitre VAR Tomasz Kwiatkowski suspendu après le penalty litigieux