Publicité

TikTok et l'intelligence artificielle sont-elles une menace pour le marché de la musique ?

Alamy
Alamy

Crédits photo : AlamyWerenoi, Hamza et Ninho. Tel est le trio de tête des albums les plus vendus en France en 2023. Sans surprise, le rap reste le genre le plus plébiscité et le plus populaire en France. C'est ce que relève le SNEP dans son bilan du marché de la musique française de 2023, indiquant que le genre urbain représente 57% des 200 meilleures ventes d'albums l'an dernier, et 33% de la consommation totale en streaming. En parcourant ce récapitulatif, on apprend que le marché de la musique enregistré a généré 968 millions d'euros de revenus en 2023, soit une hausse de 5,1% par rapport à 2022 (921 millions d'euros). Une augmentation particulièrement perceptible dans le domaine numérique (streaming) qui s'offre un bond de 8,8% des bénéfices en passant de 570 à 620 millions d'euros de recettes, alors que le physique perd 2 millions et se retrouve à 195 millions de revenus (-1,2%).

Une application aux allures de "mirage"


Mais, comme l'indique le rapport, l'écoute musicale est « en mutation ». Si la radio et le streaming par abonnement restent les modes de consommation les plus populaires (4h10 et 3h55 en moyenne par semaine), TikTok s'offre une énorme progression avec 1h40 d'écoute hebdomadaire, soit une demi-heure de plus qu'en 2022. Un plébiscite que l'on doit notamment à l'allongement de la durée standard des vidéos, passant de 30 à 60 secondes. Preuve en est avec l'énorme succès viral de "Makeba", le tube de Jai...

Cliquez ici pour voir la suite