Publicité

TikTok : un deuxième projet de loi pour bannir le réseau social

Le réseau social, d'origine chinoise, est accusé de représenter une menace pour les données personnelles des utilisateurs de la plateforme.  - Credit:DENIS CHARLET / AFP
Le réseau social, d'origine chinoise, est accusé de représenter une menace pour les données personnelles des utilisateurs de la plateforme. - Credit:DENIS CHARLET / AFP

L'Amérique a fait un pas significatif mardi vers une interdiction de la très populaire application TikTok via un projet de loi soutenu par la Maison-Blanche, dans un contexte de défiance croissante des Occidentaux à l'égard du réseau social chinois. Le conseiller à la sécurité nationale américaine Jake Sullivan a dit dans un communiqué « applaudir » une proposition de loi déposée le jour même, qui permettrait, entre autres, d'interdire des applications telles que TikTok.

Ce texte, porté par un sénateur démocrate et un sénateur républicain, « permettrait à l'État américain d'empêcher certains États étrangers d'exploiter des services technologiques […] d'une manière qui menace les données confidentielles des Américains et notre sécurité nationale », a écrit le conseiller de la Maison-Blanche. De nombreux élus américains considèrent la plateforme de vidéos courtes et virales, qui appartient au groupe chinois ByteDance, comme une menace pour la sécurité nationale.

À LIRE AUSSIEnfants « influenceurs » sur TikTok : vues, revenus et déconvenues

« Une menace pour notre sécurité nationale »

Ils craignent, tout comme un nombre croissant de gouvernements occidentaux, que Pékin ne puisse accéder aux données d'utilisateurs du monde entier via cette application, ce que TikTok nie depuis des années. « Il est largement admis que TikTok constitue une menace pour notre sécurité nationale », a plaidé mardi l'influent sénateur républicain John Thune en présentant le texte.

Concrèt [...] Lire la suite