Publicité

Thomas Kingston retrouvé sans vie à 45 ans : la famille royale britannique face à de premières explications douloureuses

Thomas Kingston, le mari de Lady Gabriella Windsor, est décédé le 25 février dernier à 45 ans seulement. Une enquête a été ouverte depuis et la cause de sa mort brutale vient enfin d'être révélée.

Thomas Kingston, époux de Lady Gabriella Windsor, est décédé d'une "blessure dramatique à la tête" et une arme à feu a été retrouvée près de son corps dans une dépendance de la maison de ses parents dans les Cotswolds, a révélé une enquête sur sa mort menée par le bureau du médecin légiste du Gloucestershire, comme le rapportent nos confrères britanniques d'Hello!. La piste du suicide semble alors se dessiner.

Pour rappel, le quadragénaire, également ex-compagnon de Pippa Middleton, avait été retrouvé inconscient dans sa propriété du Gloucestershire dimanche soir dernier. Les secours n'ont pu que constater son décès une fois sur place. "C'est avec le plus profond regret que nous vous annonçons la mort de Thomas Kingston, notre mari, fils et frère adoré. Tom était un homme exceptionnel qui a amélioré la vie de tous ceux qui l'ont connu. Sa mort est un véritable choc pour toute la famille et nous vous demandons du respect et de la discrétion durant notre deuil", pouvait-on ensuite lire dans un communiqué transmis aux médias par sa jeune veuve Lady Gabriella Windsor, ses beaux-parents Martin et Jill Kingston et ses belles-soeurs Joanna Connolly et Emma Murray.

Thomas Kingston, ses proches bouleversés

Un proche du couple, qui avait assisté à leur beau mariage en mai 2019 à la St George Chapel de Windsor, avait témoigné de son choc pour le Daily Mail : "C'est absolument bouleversant. Personne ne l'a...

Lire la suite


À lire aussi

Nouveau choc pour la famille royale britannique ! Un membre retrouvé brutalement mort à 45 ans, une enquête ouverte
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
Meurtre de James Bulger à 2 ans : son tueur, 10 ans à l'époque, prêt à sortir de prison ? "C'est un bombe à retardement"