Publicité

The Weeknd et Madonna dévoilent le titre "Popular", extrait de la BO de "The Idol"

La reine et le prince de la pop réunis sur un même morceau. À quelques jour du lancement de sa série The Idol, le chanteur canadien The Weeknd dévoile ce vendredi un extrait de la bande-originale intitulé Popular, sur lequel Madonna a posé sa voix. Les deux artistes y sont également accompagnés du rappeur américain Playboi Carti.

La vidéo qui accompagne le morceau est constituée d'images du passage de l'équipe de la série au Festival de Cannes, où les deux premiers épisodes ont été présentés la semaine dernière.

The Weeknd et Sam Levinson, co-créateurs de la série, y apparaissent aux côtés de l'actrice principale Lily-Rose Depp et d'autres membres du casting: Rachel Sennott, le chanteur Troye Sivan ou encore Jennie Ruby Jane, connue comme l'une des membres du groupe de K-Pop Blackpink.

Vers de nouvelles collaborations?

"Madonna était la collaboratrice ultime pour ce morceau", a expliqué The Weeknd dans une interview accordée à Apple Music 1, relayée par 'Pitchfork'.

"J'ai toujours voulu travailler avec elle", a-t-il ajouté, laissant entendre qu'une suite pourrait voir le jour: "J'ai toujours voulu écrire et produire un album de Madonna... enfin, co-produire avec elle, bien sûr (...) J'espère que (cette chanson) en est l'apéritif."

Scandale sur la Croisette

The Idol suit Joss (Lily-Rose Depp), une popstar américaine qui tente de revenir sous le feu des projecteurs après un passage à vide. Elle croise alors Tedros (The Weeknd), un gourou dont elle tombe sous le charme.

Cette série, dont le premier épisode sera diffusé dimanche aux États-Unis sur HBO et le lendemain en France sur Prime Video avec le pass Warner, fait l'objet de plusieurs controverses. Selon une enquête du magazine Rolling Stone publiée en mars, Sam Levinson aurait réécrit et retourné le projet après le départ d'Amy Seimetz, la réalisatrice d'origine, donnant à la série des allures d'"apologie du viol".

Le passage de la série à Cannes a également fait couler beaucoup d'encre: la critique a éreinté les deux premiers épisodes, les qualifiant de "sexistes" et sordides".

Article original publié sur BFMTV.com