Publicité

The New Look : l'actrice Arletty a-t-elle réellement été tondue après la guerre comme le montre la série Apple TV+ ?

Capture d'écran Apple TV+
Capture d'écran Apple TV+

C'est la nouvelle série prestige d'Apple TV+. The New Look se présente comme un double biopic sur Christian Dior et Coco Chanel. À Paris, sous l'occupation nazie, tandis que le règne de Coco Chanel (Juliette Binoche) sur la mode touche à sa fin, Christian Dior (Ben Mendelsohn) est l'étoile montante qui fait revivre le monde avec son style révolutionnaire et iconique, influençant les générations d'hier et d'aujourd'hui.

La série de Todd A. Kessler (Damages, Bloodline) revient notamment sur la collaboration de Coco Chanel avec les nazis. Elle entretient une liaison avec Spatz (Claes Bang), un officier allemand mandaté par le IIIème Reich de la séduire pour ses contacts et son influence.

Arletty dans The New Look

Dans l'épisode 4, c'est la fin de la guerre et l'heure est à la célébration. Coco Chanel organise une fête à laquelle elle convie son amie Arletty (Joséphine de la Baume), présentée dans la série comme "l'actrice française vivante la plus célèbre".

Une petite sauterie au cours de laquelle prononce cette phrase célèbre, après avoir confié qu'elle a une liaison avec un officier allemand : "Mon cœur est français, mais mon cul est international". L'officier en question – qu'on ne voit pas dans la série et dont le nom n'est jamais mentionné – est Hans Jürgen Soehring, l'un des hommes de confiance de Hermann Göring.

Lire la suite sur AlloCiné

Bande-annonce : Juliette Binoche comme vous ne l’avez jamais vue, en Coco Chanel et rivale de Christian Dior

Streaming haute couture : connaissez-vous vraiment l'histoire de Christian Dior et Coco Chanel ?

Plus belle la vie en avance : ce qui vous attend dans l'épisode 36 du lundi 26 février 2024 [SPOILERS]

Game of Thrones : une mauvaise nouvelle pour la saison 2 de House of the Dragon ?

The Boys saison 4 : on connaît maintenant la date de diffusion sur Prime Video !

Fan de Harlan Coben, voilà pourquoi je suis déçue par les séries Netflix adaptées de ses livres