Publicité

"The Last of Us": Bella Ramsey dénonce l'homophobie de certains fans de la série

Bella Ramsey dans

L'héroïne de la série dénonce les réactions homophobes de certains téléspectateurs face à l'histoire d'amour entre deux personnages, dans le dernier épisode diffusé.

L'actrice Bella Ramsey, star de la série The Last Of Us, a dénoncé sur Sky News les commentaires homophobes qui se sont multipliés sur les réseaux sociaux après la diffusion dimanche du septième épisode. Ellie, le personnage qu'elle incarne y embrasse une jeune fille nommée Riley (Storm Reid).

Affirmant que ce genre de représentation est "extrêmement importante", l'actrice de 19 ans a trouvé "étrange" cette opposition aux histoires d'amour LGBT. "Avec la situation climatique et tout, il y a tellement de choses plus importantes dont on doit se soucier, plus que deux personnes amoureuses qui s'embrassent."

Et d'ajouter: "Ce n'est pas parce que c'est l'apocalypse que les personnes queer n'existent pas." Le troisième épisode, qui raconte une histoire d'amour entre deux hommes, a aussi suscité des commentaires homophobes. "Pourquoi est-ce qu'il n'y aurait pas d'histoires avec des gays dans une série comme ça ?", s'est-elle indignée.

"C'est dans le jeu"

"Je suis très heureuse que HBO le fasse. Je sais que Craig [Mazin, le co-créateur de la série, NDLR] était vraiment passionné par cette histoire", a-t-elle encore expliqué. "C'est dans le jeu. Les histoires entre Ellie et Riley sont dans le jeu. L'histoire de Bill et Frank [dans l'épisode 3, NDLR] est sous-entendue dans le jeu. C'est cool."

Adaptation d'un populaire jeu vidéo, The Last of Us suit le duo formé par Joel, trafiquant brisé par une tragédie, et Ellie, l'adolescente qu'il doit protéger, dernier espoir d'un monde quasiment détruit par un virus, où sévissent les zombies.

Les neuf épisodes, chapeautés par Neil Druckmann (l'un des créateurs du jeu) et Craig Mazin (Chernobyl), se déroulent dans une Amérique post-apocalyptique, verrouillée par une dictature militaire. La série, immense carton d'audience, a déjà été renouvelée pour une deuxième saison.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Pourquoi l'adaptation en série du jeu vidéo "The Last of Us" crée l'évènement