The Handmaid's Tale : ce qu'il faut savoir sur la suite The Testaments

[Url href='https://twitter.com/MeganeChoquet']Mégane Choquet[/Url]

Quelques semaines après la diffusion du final de la saison 3 de The Handmaid's Tale, Margaret Atwood a publié le 10 septembre la suite de son roman à succès. Intitulé "The Testaments" (Les Testaments, en français, disponible en octobre en France), ce sequel se situe 15 ans après la fin du livre original. La Servante Écarlate se terminait sur un cliffhanger puisqu'Offred montait dans un van, laissant son sort en suspens. Bruce Miller, le showrunner de l'adaptation sérielle diffusée sur Hulu depuis 2017, avait suivi l'intrigue du livre en terminant la saison inaugurale de la même manière que le roman.

Mais face au succès de la série, d'autres saisons ont été commandées et Bruce Miller a donc dû se détacher du matériau pour écrire de nouvelles histoires pour June, qui mène une rébellion à Gilead. La série The Handmaid's Tale ayant relancé la popularité de Margaret Atwood, la romancière s'est attelée à écrire une suite dont une adaptation en série est déjà prévue par Hulu afin d'étendre l'univers de la Servante Écarlate, selon The Hollywood Reporter. Grâce au livre, de nombreuses informations sur ce qu'on peut attendre de la série ont été dévoilées. Et de nombreuses réponses ont enfin été apportées.

LA RELÈVE DE JUNE

"The Testaments" est narré par trois femmes : Agnes, une jeune femme qui a été élevée à Gilead, Jade, une adolescente canadienne qui apprend qu'elle est née à Gilead et Tante Lydia (Ann Dowd dans la série). De son côté, June a réussi à échapper au Commandant et à Serena. Répertoriée comme terroriste domestique à Gilead, la jeune femme a survécu à deux tentatives d'assassinats et son aura continue de planer sur l'histoire bien qu'elle n'en soit plus la narratrice. Elle ne fait d'ailleurs qu'une brève apparition dans ce nouveau roman.


Par ailleurs, il semblerait qu'Agnes, qui a eu une enfance privilégiée à Gilead, soit en réalité la fille biologique d'une servante. Peut-être celle de June ? D'autre part, Jade, l'ado canadienne découvre qu'elle est en réalité Nicole, l'enfant que June a eu avec Nick et qui a été sauvée grâce à l'opération Mayday. La mort de ses parents adoptifs vont la motiver à rejoindre la résistance et à mettre un terme définitif à Gilead.

Quant à Tante Lydia, on en apprend plus sur son passé avant qu'elle ne devienne une méchante tortionnaire au service de ce régime oppressif. Et on découvre avec grande surprise dans ce nouveau roman qu'elle passe ses journées à rassembler des preuves contre les hommes au pouvoir pour faire tomber le régime corrompu qu'elle a pourtant aidé à instaurer.

L'INFLUENCE DE #METOO

Margaret Atwood l'avait révélé lorsqu'elle avait annoncé l'écriture de "The Testaments" : "Chers lecteurs, ce livre s'inspire de tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Gilead et son fonctionnement interne. Enfin, presque tout ! Mon autre inspiration vient du monde dans lequel nous vivons." La romancière a donc enrichi son histoire originale, publiée en 1985, d'éléments contemporains et notamment du mouvement #MeToo.




Plusieurs jeunes femmes vont être confrontées au Dr. Grove, un dentiste fiable en apparence, qui profite des rendez-vous pour les caresser. Elles n'osent pas témoigner contre lui surtout que les professionnels de santé sont largement soutenus par les puissants au pouvoir. À travers Tante Lydia, les lecteurs vont apprendre tout ce qu'il se passe à Gilead et comment les Commandants ont corrompu le régime déjà bien empoisonné. Lorsque leurs secrets éclatent au grand jour, ils vont retourner la situation à leur avantage en criant aux fake news et en rejetant la faute sur la rébellion.

Enfin, Margaret Atwood a révélé que la rébellion était bien présente même quinze ans après le mouvement lancé par les servantes et poussé par June. Si Gilead existe toujours, ce régime sera mis à mal avec la révélation de certains secrets d'État. La romancière a par ailleurs laissé entendre que la république de Gilead a bel et bien une date d'expiration.

Aviez-vous remarqué ? The Handmaid's Tale :