"J’avais envie de frapper" : Pierce Brosnan poussé à bout par Roman Polanski sur le tournage de The Ghost Writer

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Lorsque Roman Polanski m’a appelé pour The Ghost Writer, je n’arrivais pas à y croire. Pourquoi moi ? ", s’est étonné Pierce Brosnan. Pourquoi diable Roman Polanski tenait-il absolument à cet acteur au physique de play-boy, dont le haut fait d’arme cinématographique fut d’incarner James Bond dans quatre films de la saga, de 1995 à 2002 ? Polanski veut Brosnan pour incarner Adam Lang, ancien Premier ministre britannique exilé sur une île et traqué par les médias à cause des crimes de guerre qu’il a couverts en Irak. Un rôle complexe et noir à mille lieues du séducteur estampillé 007...

Un acteur blessé

Le scénario est adapté de L’Homme de l’ombre, best-seller du journaliste Robert Harris qui dénonce les relations de soumission entre Tony Blair et les États-Unis lors de la guerre en Irak. Manipulé par la CIA, lâché par tous ses amis, Adam Lang reçoit un « ghost writer » (« écrivain fantôme », joué par Ewan McGregor) pour écrire ses mémoires... Concernant Brosnan, Polanski est sûr de son choix. Les fêlures et les souffrances que l’acteur a secrètement enfouies au plus profond de lui l’intéressent. Ce comédien d’origine irlandaise, issu d’un milieu pauvre, a en effet perdu sa femme, Cassy, d’un cancer en 1991. Et en 2006, année où il est contacté pour jouer dans ce thriller politique, il vient juste d’être remplacé, d’une manière qu’il juge scélérate, par Daniel Craig dans les Bond. Trahi par les studios, l’acteur de 55 ans, en dépre... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles