Publicité

The Father (France 2) - Anthony Hopkins : "Ce film est la meilleure chose qui me soit arrivée dans ma vie professionnelle"

En adaptant au cinéma l’une de ses pièces à succès, le dramaturge Florian Zeller réussit, pour sa première réalisation, un coup de maître, salué par deux Oscars.

La chance sourit aux audacieux. S’ils ont un talent fou, il y a de l’alignement des planètes dans l’air. Avec du panache et du génie à revendre, le dramaturge Florian Zeller coche les deux cases. Lorsqu’il décide d’adapter au cinéma sa pièce à succès Le Père (trois Molières, en 2012, et un triomphe international), l’image d’Anthony Hopkins s’impose à lui : « J’ai une admiration extrême pour lui, et j’étais convaincu qu’il serait extraordinaire dans ce rôle. J’ai donc écrit le scénario en pensant à lui. C’est la raison pour laquelle le personnage principal s’appelle Anthony. » Une fois le script terminé, en anglais donc, il ne restait plus qu’à le faire lire à Sir Anthony. Acceptera-t-il de jouer cet octogénaire atteint de démence sénile, dont le film suit, à travers son regard confus, la désorientation, les peurs panique, les accès de colère paranoïaque, en un mot, le naufrage du grand âge, lorsque la maladie d’Alzheimer s’empare des anciens ? Zeller envoie le script à son agent, comme une bouteille à la mer.

À lire également

Hannibal Hopkins & Sir Anthony (Arte) - Jodie Foster effrayée par Anthony Hopkins sur le tournage du Silence des agneaux

L’acteur veut le rencontrer. Il saute dans un avion pour Los Angeles. Poignée de mains, bonnes ondes, accolades : le film se fera. Hopkins, qui a é...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - GALA VIDÉO - Florian Zeller (The Father) raconte sa rencontre avec Anthony Hopkins

À lire aussi