Publicité

Thaïlande : un groupe de rock russe dissident menacé d’expulsion vers la Russie

Sept membres du groupe Bi-2 ont été arrêtés par les autorités thaïlandaises de l'immigration mercredi dernier à Phuket pour avoir travaillé sans permis. Bi-2 a déclaré que ses membres ont été transférés à Bangkok, où ils sont détenus derrière des barreaux depuis lors.

Le groupe est l'un des groupes de rock russophone les plus populaires depuis la fin de l'Union soviétique et est connu pour sa condamnation de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Leur chanteur, Igor Bortnik, a été qualifié d'"agent étranger" par les autorités russes après avoir critiqué en ligne le président russe, Vladimir Poutine.

Les membres du groupe de rock dissident ont ouvertement critiqué l'invasion russe de l'Ukraine. S'ils sont renvoyés en Russie, ils risquent l'emprisonnement.

Des centaines de musiciens anti-guerre ont fui le pays à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, et nombre d'entre eux ont depuis effectué des tournées à l'étranger.

Selon les observateurs, l'arrestation de Bi-2 pourrait constituer un avertissement brutal pour d'autres artistes qui critiquent Moscou mais se produisent à l'étranger malgré les efforts du Kremlin pour les accuser d'être "antipatriotiques".

La directrice de Human Rights Watch pour l'Asie, a appelé les autorités thaïlandaises à libérer immédiatement les membres de Bi-2.